Rugby - Top 14 - RCT - Top 14 : Mourad Boudjellal, un départ en catimini

L'Equipe.fr
L’Equipe

Président médiatique des heures de gloire du RC Toulon, Mourad Boudjellal a officiellement quitté ses fonctions jeudi, cinq mois avant l'échéance initialement prévue. Un départ par la petite porte surprenant. Mourad Boudjellal n'était déjà plus le propriétaire du Rugby Club Toulonnais depuis que Bernard Lemaître avais acquis 70% du capital en novembre dernier. Ce jeudi, dans un communiqué limpide, le club a annoncé que Boudjellal avait présenté sa démission à l'issue du conseil d'administration du mardi 11 février. Même s'il conserve un poste d'administrateur, son départ, annoncé en catimini, cinq mois avant la date initialement prévue, interroge au regard du goût du personnage pour les médias et des heures de gloire vécues par le club durant sa présidence (2006-2019) : un Bouclier de Brennus (2014), trois titres de champion d'Europe (2013, 2014, 2015), la signature de nombreuses stars (Wilkinson, Habana, Giteau, Nonu, Botha, Collins...) Contacté par Var Matin, Mourad Boudjellal s'est montré surpris qu'il n'y ait pas eu « un mot de félicitation sur mon parcours », mettant cet oubli « sur le compte de la maladresse ». Le désormais ex-président affirme toutefois « partir en bon termes ». Bernard Lemaître, le nouveau président du club qui détient désormais 99% des parts du capital du RCT, ne semblait pas étonné de l'annonce froide du départ de Boudjellal. Il explique ainsi avoir officialisé la nouvelle cinq mois avant ce qui était prévu pour mettre fin aux fuites sur les réseaux sociaux. Bernard Lemaître « Que Mourad quitte ses fonctions le 11 février ou le 30 juin, c'est du pareil au même » « C'était devenu inévitable, appuie Lemaître dans les colonnes du journal varois. Que Mourad quitte ses fonctions le 11 février ou le 30 juin, c'est du pareil au même. Au sein du RCT, sa situation était devenue très inconfortable depuis qu'il n'avait plus de pouvoir. Le communiqué est peut-être un peu sec mais en pareil cas, le but n'est pas de faire du romantisme. » Sur ce dernier point, cela semble assez clair...

Du côté des supporters, ils sont nombreux à s'étonner de la méthode avec laquelle le départ de Mourad Boudjellal a été annoncé et semblent déterminé à le célébrer dès la réception de Brive samedi (18 heures) lors de la 15e journée du Top 14. Mais aucun événement officiel ne semble prévu au stade Félix-Mayol pour saluer le parcours de Boudjellal au RCT. « Mourad a fait ses adieux au club avant la réception de Clermont (victoire 41-19 le 22 décembre dernier) », rappelle Bernard Lemaître. Les animations spécial Saint-Valentin ce samedi prévoient notamment une Kiss Cam, mais elle ne devrait certainement pas s'attarder sur les deux hommes...

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi