Rugby - Top 14 - La Rochelle noie Montpellier en ouverture du Boxing Day

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Dans des conditions climatiques très difficiles, les Maritimes ont dominé Montpellier (22-9) à l'occasion de la 12e journée du Top 14. Ils prennent leur distance en tête du championnat. Le match : 22-9 Il n'est pas certain que les acteurs de ce La Rochelle-Montpellier aient besoin d'une douche après avoir ferraillé quatre-vingts minutes durant à Marcel-Deflandre. La tempête qui souffle sur la côte Atlantique n'a pas épargné le match d'ouverture du Boxing Day et la pluie ininterrompue, ainsi que les puissantes rafales de vent, n'ont pas participé à rendre la rencontre dynamique. lire aussi Le film de La Rochelle-Montpellier Face à ces conditions, ce sont les Rochelais qui s'en sont le mieux tirés, s'inspirant certainement des braves skippers du Vendée Globe. Grâce à un jeu au pied mieux maîtrisé, notamment par leur demi de mêlée Tawera Kerr-Barlow, les Maritimes ont pris la mesure de leurs adversaires, plus maladroits avec le ballon et malgré un carton rouge reçu tôt dans la partie (voir ci-dessous). L'ouvreur néo-zélandais de La Rochelle, Ihaia West, s'est montré précis face aux poteaux (6/8) pour punir l'indiscipline montpelliéraine et inscrire 17 points au pied. Dans une rencontre où enchaîner trois passes relevait de l'exploit, un artilleur serein était primordial. Alors que La Rochelle avait rejoint les vestiaires avec une courte avance (9-6), le match a basculé dès le coup d'envoi de la seconde période. lire aussi Calendrier et résultats du Top 14 L'engagement long de West, porté par le vent, a d'abord trompé Cobus Reinach avant qu'Anthony Bouthier échappe à son tour le ballon. Finalement, le capitaine Kevin Gourdon s'en est saisi au pied du poteau et, d'une glissade sur les fesses, a aplati dans l'en-but (16-6, 41e). La Rochelle a su maintenir son avance en gérant tranquillement et s'installe un peu plus confortablement en tête du Top 14. 18 Le Stade Rochelais reste sur une impressionnante série de 18 succès consécutifs à Marcel-Deflandre en Top 14. Son dernier revers remonte au 24 mars 2019 et une défaite contre le Stade Toulousain (19-23). Le fait : Will Skelton voit rouge Le premier match du Boxing Day aurait pu basculer sur une action anodine de la première période. À la 17e minute de la rencontre, le deuxième-ligne international de Montpellier, Paul Willemse, reste au sol. Après un appel à la vidéo, l'arbitre Thomas Charabas s'aperçoit que le géant rochelais Will Skelton est coupable d'une charge à l'épaule au niveau de la tête de son vis-à-vis. Il n'a d'autre choix que de sanctionner l'Australien d'un carton rouge. Skelton laisse donc ses partenaires à quatorze pour les 63 minutes restantes. Heureusement sans gravité pour le leader du Top 14, qui a parfaitement su s'adapter aux conditions climatiques, comme à ce coup du sort. lire aussi Classement du Top 14