Rugby - Top 14 - La Rochelle - La réponse de O'Gara à Lemaître sur l'éventuel report de Toulon-La Rochelle

·1 min de lecture

Alors que Bernard Lemaître a affirmé mercredi que Toulon, touché par le Covid, n'était pas en mesure de jouer dimanche, Ronan O'Gara, manager de La Rochelle, qui compte aussi une dizaine de cas positifs, a rappelé que seule la LNR pouvait décider du report. La rencontre de Top 14 entre Toulon et La Rochelle, prévue ce dimanche, est clairement menacée. Mercredi, le président du RCT, Bernard Lemaître, dont l'effectif est décimé par les cas positifs au variant Omicron, a affirmé que son club n'était pas en mesure d'affronter La Rochelle. lire aussi De nouveaux cas positifs à Toulon « Ce n'est pas de gaîté de coeur qu'on veut annuler notre troisième match en trois semaines, explique le dirigeant. Nous ne jouerons pas. Nous suivons les règles, nous avons adressé tous les rapports imaginables sur notre situation sanitaire et l'indisponibilité de nos joueurs. Nos derniers envois datent de ce midi (mercredi). Un tableau qui montre que nous ne disposons que de quatre joueurs de première ligne alors qu'il en faut six selon les règles. Si jamais on me dit débrouillez-vous, faites jouer les juniors, je dirai non ! J'en accepte les conséquences mais on ne fera pas n'importe quoi. » Ce jeudi, c'est le Stade Rochelais qui a annoncé être touché par le Covid, avec une dizaine de joueurs positifs. Mais Ronan O'Gara a démenti l'idée que le match de dimanche n'aurait pas lieu. « C'est impossible de prédire l'avenir, a-t-il assuré en conférence de presse ce jeudi. Ce n'est pas aux présidents de décider si on joue ou pas. On doit respecter les règles. Les règles disent que la LNR décide. »
La Ligue devrait se prononcer ce vendredi sur le maintien ou le report de ce match, déjà décalé de samedi à dimanche.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles