Rugby - Top 14 - SF - Arthur Coville (Stade Français) : « C'est la première fois que je perds un match avec le bonus offensif »

·2 min de lecture
Rugby - Top 14 - SF - Arthur Coville (Stade Français) : « C'est la première fois que je perds un match avec le bonus offensif »

Alors qu'ils menaient jusqu'à la 66e minute, les Parisiens ont été repris par les Montpelliérains en fin de match (27-31). Ils concèdent une défaite très frustrante qui a beaucoup agacé le demi de mêlée parisien Arthur Coville. « Vous étiez devant au score jusqu'à la 66e minute. Comment le match a-t-il basculé ?
Depuis le début, on faisait beaucoup trop de fautes. Il s'est passé la même chose en fin de match, mais encore plus accentué. En première mi-temps, on a fait dix fautes. On les a laissés dans le match tout le temps et ils se sont nourris de nos erreurs. Ils n'ont pas fait grand-chose en attaque qui nous ait beaucoup inquiétés. On fait trop de fautes d'enfants. On ne perd pas le match contre Montpellier, on perd le match contre nous. C'est la première fois que je perds un match avec le bonus offensif et je trouve que ça résume bien le match. En attaque, on n'a pas été mauvais. On a rarement fait des séquences aussi bonnes, on prenait du plaisir. Mais en défense, au bout de trois temps de jeu, c'était pénalité à chaque fois. lire aussi Montpellier renverse le Stade Français L'indiscipline est un problème récurrent depuis le début de la saison.
Depuis le début de la saison, c'est le même problème. Mais là, ça a vraiment été encore pire que d'habitude. Même dans les rucks ils nous ont beaucoup fait chier et on n'a pas réussi à trouver la solution. Dès qu'ils dépassaient trois temps de jeu dans nos 50 mètres, c'était pénalité à chaque fois. C'est beaucoup trop facile pour eux ! lire aussi Le classement du Top 14 Dans quel état d'esprit terminez-vous ce bloc de dix matches ?
Hyper frustré. C'est horrible de perdre des matches comme ça. Ça fait longtemps que je n'avais pas eu un tel sentiment, d'être dominateur en attaque et de tout donner à l'adversaire. On se refout dans la merde. On retombe tout en bas du classement. On sait qu'on va passer des semaines difficiles. On a deux semaines pour bien analyser et repartir de l'avant mais on sait que ce n'est pas facile. On en a déjà connu des périodes difficiles au Stade Français. On va se resserrer, on va rester souder et puis on va essayer de repartir. Je sais qu'on a les mecs et les ressources pour se remobiliser derrière. » lire aussi Tous les résultats de la 10e journée Lester Letien : « Un sentiment d'amertume »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles