Rugby - Top 14 - ST - De nombreux joueurs manquent à l'appel à Toulouse avant d'aller défier La Rochelle

·2 min de lecture

Entre ses internationaux étrangers encore en vadrouille et une infirmerie bien remplie, le Stade Toulousain démarrera sa saison à La Rochelle (dimanche, 21h05) avec un effectif amputé de nombreux joueurs. La saison dernière, auréolée d'un doublé retentissant Coupe d'Europe-Championnat, a laissé des traces au Stade Toulousain. Ainsi, plusieurs joueurs qui avaient fini l'exercice sur les rotules, ne sont toujours pas en mesure de reprendre la compétition ce week-end, à La Rochelle. Parmi eux : le pilier droit Charlie Faumuina et le deuxième-ligne Emmanuel Meafou, touchés à un pied, les centre Pita Ahki et Pierre Fouyssac, toujours en délicatesse avec un tendon d'Achille, ou encore le deuxième-ligne Jo Tekori, blessé à un mollet. lire aussi Le Stade Toulousain favori « Ils vont nous manquer une petite partie du début de saison, confie l'entraîneur principal toulousain Ugo Mola. Ces blessures sont un peu la conséquence d'une saison passée à treize mois, avec des garçons sur lesquels on a tiré sur les organismes. Au final, les six semaines de vacances et les quatre semaines de préparation se sont avérées insuffisantes pour récupérer tout le monde. » Toulouse accuse toujours aussi l'absence du centre Sofiane Guitoune, qui s'était rompu le ligament croisé d'un genou en mars dernier. « Il va attaquer son cinquième mois de convalescence, révèle Mola. Il ne sera opérationnel que fin octobre-début novembre, dans le meilleur des cas. » lire aussi Le calendrier du Top 14 Enfin, le club rouge et noir ne pourra pas compter sur son flanker sud-africain Rynardht Esltadt et sur ses centres argentins Juan Cruz Mallia et Santiago Chocobares avant octobre ou novembre prochain. Tous les trois disputent actuellement le Rugby Championship avec leur sélection respective en Australie. Quant à la recrue Anthony Jelonch, qui était de la tournée en Australie en juillet dernier, elle ne pourra reprendre la compétition que la semaine prochaine, face à Toulon, à Ernest-Wallon. Pas d'urgence pour remplacer AB Zondagh Ugo Mola a également confié ce vendredi en conférence de presse qu'il cherchait toujours un remplaçant au technicien sud-africain AB Zondagh, qui était en charge des skills à Toulouse, et qui officiera désormais auprès de la sélection écossaise. Mais sans se presser. « On regarde, on discute, on a auditionné pas mal de personnes. Mais dans l'absolu, ce n'est pas une urgence. J'aurais été un peu plus inquiet si on avait perdu l'entraîneur de la mêlée ou de la conquête. On a le temps. La seule chose, c'est que je ne veux pas que nos gamins du centre de formation perdent du temps dans leur apprentissage. Ça passera donc très certainement par l'arrivée que quelqu'un. L'avantage, c'est qu'on ne souhaite pas prendre pour prendre. On préfère prendre le temps de trouver la bonne personne. » lire aussi Zoom sur six joueurs à suivre cette saison

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles