Rugby - Top 14 - ST - Ugo Mola (Toulouse) après la victoire face à Pau : « Pas un match à graver dans les annales »

·4 min de lecture

Le manager du Stade Toulousain Ugo Mola n'a pas tout aimé de la partie de son équipe contre Pau (38-10), ce samedi, notamment la première période où ses joueurs ont beaucoup « joué à la baballe ». Mais il se satisfait d'un nouveau succès qui maintient le club largement en tête du Top 14. Ugo Mola, manager du Stade Toulousain après la victoire face à Pau : « Il n'y avait pas grand-chose à dire à la mi-temps. Les quinze premières minutes sont franchement indigentes mais après, on remet les choses dans l'ordre, sauf que le pragmatisme qu'on nous louait lors des cinq premières journées n'était pas à l'ordre du jour. Il y a eu beaucoup de ballons lâchés dans le mauvais tempo, des fautes de main, et donc une première période pas à la hauteur de nos espérances et de ce qu'on est capables de faire. À partir du moment où on a réussi à les resserrer par le biais de notre conquête et de choses un peu plus basiques, on a remis les choses dans l'ordre. lire aussi Le film de Toulouse-Pau Ce n'est pas un match à graver dans les annales du Stade Toulousain, mais c'est 5 points dans une période où, quand on regarde les matches ici ou là, pas grand monde a les mains en haut du guidon dans ce Top 14. Peut-être qu'il faut aussi savoir apprécier le bilan comptable. Ce qui est compliqué dans ce genre de match, c'est cette volonté de vouloir régler des problèmes individuellement alors qu'il faut les régler collectivement. On a un peu trop joué à la baballe sur ce match-là, mais le score reste très satisfaisant. Et puis les ballons tombés, il n'y a que ceux qui se font des passes qui tombent le ballon. Le moyen de ne pas en tomber est d'arrêter de jouer, et ici on n'arrêtera pas de jouer, même si j'espère qu'on jouera mieux. Jouer, ce n'est pas s'amuser, c'est respecter les bases simples de ce sport qui est sans doute le plus simple de la terre : il faut avancer, s'appliquer et garder la continuité du jeu quand on est en mesure de le faire. Si le banc a été une nouvelle fois décisif ? Mais je me demande pourquoi je ne le fais pas rentrer tout de suite ! La prochaine fois, au bout de cinq minutes, je vous fais péter le banc, comme ça c'est réglé (rires) ! » lire aussi Calendrier/Résultats du Top 14 Sébastien Piqueronies, manager de Pau : « Je suis très déçu de la lourdeur du score et d'avoir subi cette deuxième période. Mais je suis aussi très fier d'entraîner des garçons solidaires qui font preuve d'un état d'esprit remarquable. Maintenant, vous le savez, ce n'est pas suffisant pour faire des performances. Aujourd'hui, c'est la démonstration de ce qui nous manque encore pour devenir une équipe stable émotionnellement et en maîtrise, et pour pouvoir se comparer aux meilleurs. Tout le monde a pu voir que Toulouse était meilleur que nous. Mais ça, on le savait avant. lire aussi Classement du Top 14 Les sorties sur blessure de Guillaume Ducat et Thibault Daubagna dans les cinq premières minutes ont forcément pesé. Mais notre collectif a su faire preuve d'énormément de résilience sur cette première période. Guillaume se blesse très vite, vous avez vu aussi que Thibault se blesse en se heurtant à un vélo sur le bord du terrain. On s'entraîne tous les jours en veillant à mettre nos joueurs en sécurité et je constate qu'il y a encore des progrès à faire dans l'organisation pour éviter qu'un joueur percute un vélo sur le bord du terrain, ce qui paraît assez improbable. Après, Toulouse a été diablement efficace et diablement précis dans sa capacité à avancer rapidement dans notre camp et à finir proche des lignes. Notre banc a été obligé de se dégarnir très vite et on a eu un manque d'essence dans le moteur sur cette seconde période. Mais on perd aussi parce qu'on avait une équipe en face qui a beaucoup plus tenu le ballon que nous. Leurs séquences étaient très longues à tenir. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles