Rugby - Top 14 - ST - Yoann Huget : « Il y a plein de choses à rectifier »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Yoann Huget, l'ailier de Toulouse, vainqueur de Bordeaux ce dimanche (45-23), apprécie le résultat et le réalisme de son équipe, mais souligne aussi quelques imprécisions en défense. « Yoann Huget, comment appréciez-vous ce succès bonifié, alors que l'UBB s'était rapproché à trois points à la 50e minute ?
On marque avant la mi-temps et on rentre au vestiaire un peu soulagés, mais on savait, avec la coupure, les fêtes de Noël, que si tout ne serait pas parfait, en étant propre, ça devrait pouvoir le faire. Maintenant, cette victoire est bien d'un point de vue comptable, mais il y a plein de choses à rectifier. lire aussi Toulouse s'impose avec le bonus offensif contre Bordeaux-Bègles L'essai d'Antoine Dupont constitue-t-il le tournant de ce match ?
On a changé notre fusil d'épaule à la mi-temps en jouant un peu plus dans l'axe plutôt qu'en écartant le ballon comme on a pu le faire en première mi-temps, et ça a bien fonctionné. Ça s'est ouvert pour Antoine sur ce coup, pour Louis-Benoît Madaule sur une autre action, mais il n'a pas les mêmes jambes qu'Antoine. lire aussi Décryptage de l'essai hallucinant d'Antoine Dupont contre l'UBB Vous attendiez-vous à ce que les Bordelais vous posent autant de problèmes ?
Ils n'ont pas mis leur meilleure équipe, ils ont voulu faire tourner parce qu'ils n'avaient pas eu de vacances. Mais on a été pragmatique, on a eu un réalisme assez important. Mais on ne peut pas se satisfaire de ce match-là défensivement, mais en attaque, il y a de belles choses. Yoann Huget « Il nous manque notre meilleur joueur, c'est le public. Qu'avez-vous envie de retenir de ce dernier match de l'année ?
Il nous manque notre meilleur joueur, c'est le public. Les émotions sont plus difficiles à vivre sans lui. Aujourd'hui, on fait le job pour accueillir notre meilleur joueur, plus tard, dans les meilleures conditions, en étant devant au classement. Mais il y a d'abord cette crise à passer. Cela dit, c'est dur de transmettre des émotions devant des tribunes vides. Quand vous voyez ce type de match, ne regrettez-vous pas d'avoir pris la décision de mettre un terme à votre carrière à l'issue de la saison ?
Je n'ai jamais regretté les décisions que j'ai eu à prendre dans ma carrière. lire aussi Classement du Top 14 Mais finir sans public, n'est-ce pas un peu frustrant ?
Tout le monde rêve d'une sortie idéale, je ne sais pas si elle existe. Je prends du plaisir à jouer, à partager avec mes coéquipiers, sans me poser de questions. Je suis content de jouer, je prends ce qu'il y a à prendre, et c'est bien comme ça. »