Rugby - Top 14 - Le Stade Français reste dans la course au top 6 du Top 14, c'est terminé pour Lyon

·3 min de lecture

Le Stade Français a nettement dominé Lyon vendredi soir à Jean-Bouin (46-27). Les Parisiens sont encore en course à la phase finale, à laquelle ne participera pas Lyon. Le match : 46-27 C'était le match à ne pas perdre, sous peine de dire adieu à la phase finale. Et le malheureux vaincu vendredi soir, c'est le LOU, battu sans que cela ne souffre de la moindre contestation par le Stade Français à Jean-Bouin (46-27). Qualifié pour la phase finale en 2018 et en 2019 et deuxième quand la saison s'est arrêtée l'année dernière, le club rhodanien subit un sacré coup d'arrêt dans sa progression, lui qui n'est même pas certain de participer à la Champions Cup la saison prochaine puisque la 8e place n'est plus qualificative après la victoire de Montpellier en Challenge (Le LOU est provisoirement 9e). lire aussi Le film du match Plus propres et portés par un Joris Segonds presque parfait au pied (voir par ailleurs), les Parisiens ont donc largement remporté ce choc d'ouverture de la 25e et avant-dernière journée. Un cinquième succès consécutif en Top 14 qui entretient les rêves d'un sacré come-back dans le top 6, ce qui serait une première depuis 2015, l'année du titre. Sixième avant la suite du programme samedi, le club de la capitale devra conclure en beauté à Bayonne, qui lutte le maintien, pour accéder à la phase finale. lire aussi Le classement Vendredi soir, le Stade Français n'a été mené que quelques minutes en début de match après l'essai de Baptiste Couilloud (3-5, 7e) mais l'indiscipline des visiteurs couplée à la botte de Segonds les ont rapidement fait repasser devant. Un essai de Naivalu permettait même aux hommes en rose de creuser un premier écart (16-5, 19e, 19-13 à la pause). La différence s'est faite au retour des vestiaires, avec une nouvelle pénalité de Segonds, un essai de Veianu magnifiquement servi par Waisea (29-13), imité quelques minutes par le numéro 9 James Hall (36-13, 55e). Les visiteurs ont bien fini par réagir avec des essais de Toby Arnold (36-20, 62e) et Charlie Ngatai (36-27, 66e) mais ils partaient de trop loin pour espérer une remontée. C'est même Waisea qui a salé l'addition sur un contre (46-27, 73e). 7 Le Stade Français, en s'imposant devant Lyon (46-27), met fin à une série de sept revers consécutifs face au LOU. La dernière victoire des Parisiens remontait au 29 octobre 2016 (25-19 à Jean-Bouin). Un succès d'autant plus important qu'il permet aux Stadistes de prendre la sixième place du Top 14 avant la suite de la 25e journée et donc de croire à la phase finale. Le joueur : Joris Segonds Le demi d'ouverture du Stade Français a encore porté son équipe. Auteur de 26 points, le buteur a une nouvelle fois montré tout son talent et sa précision face aux perches avec quasi un sans-faute (10 sur 11). Dans la conduite du jeu, le numéro dix a également été très propre. Avec ses 26 unités de plus, il conforte sa place de meilleur réalisateur du championnat avec 320 points, loin devant le Castrais Urdapilleta (277 points). lire aussi Calendrier/résultats de la 25e journée

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles