Rugby - Top 14 - Top 14 : les enjeux de la 15e journée

L'Equipe.fr
L’Equipe

Calée entre deux matches du Tournoi des Six Nations, cette 15e journée privera plusieurs clubs de leurs internationaux. Certaines affiches, en haut comme en bas du classement, n'en perdent pas pour autant leur intérêt.Bordeaux-Bègles - Lyon (samedi, 15h30)C'est l'affiche que tout le monde attend entre les deux premiers du Championnat qui n'ont plus quitté les avant-postes depuis le mois de septembre. L'Union Bordeaux-Bègles restait sur onze succès consécutifs avant sa défaite à Toulouse lors de la précédente journée (22-14) et retrouve son stade Chaban-Delmas avec l'ambition de lancer une nouvelle série positive.Mais le leader lyonnais s'avance vers ce test avec la sérénité du premier de la classe. Le LOU présente à la fois la meilleure attaque (399 points, 45 essais marqués) et la meilleure défense (217 points, 18 essais encaissés) du Top 14. Le choc, qui déterminera l'identité du leader, s'annonce savoureux.Calendrier et résultats du Top 14Agen - Castres (dimanche, 12h30)Mauricio Reggiardo, l'entraîneur de Castres, revient à au stade Armandie, une enceinte qu'il a bien connue lors de son passage au club (2016-2019), dans une atmosphère pesante. Le CO, champion de France il y a moins de deux ans, est engagé dans la lutte pour le maintien après une phase aller manquée (cinq victoires, huit défaites) et un nouveau revers à domicile contre le Racing sans inscrire le moindre point (0-27).La crise couve dans le Tarn et le déplacement du 12e à Agen (13e) est tout sauf une bonne nouvelle. Habitué à jouer sa survie, le SUA est passé maître dans l'art du maintien et l'a encore démontré en allant gagner à Bayonne (23-22) lors de la précédente journée.Racing - Toulouse (dimanche, 16h45)L'affiche de gala de dimanche manquera immanquablement de touches de Bleu. Cinq Racingmen (Chat, Le Roux, Palu, Vakatawa, Thomas) et six Toulousains (Baille, Marchand, Cros, Dupont, Ntamack, Ramos) seront absents pour préparer le match du Quinze de France contre le pays de Galles le 22 février.Mais le casting ne devrait pas pour autant manquer d'étoiles entre un Finn Russell, privé de sélection écossaise ou un Cheslin Kolbe toujours aussi virevoltant. Le Racing peut envisager de renforcer sa position dans les six premières places tout en freinant un concurrent direct, privé de nombreux joueurs au poste d'ouvreur.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi