Rugby - Top 14 - Top 14 : Les enjeux de la 22e journée

L'Equipe.fr
Grenoble croit encore au maintien, Toulouse et Bordeaux-Bègles luttent pour rejoindre le top 6, le Racing veut se sortir la tête de l'eau et Montpellier semble lancé. Voici quelques uns des enjeux de cette 22e journée de Championnat.

Grenoble croit encore au maintien, Toulouse et Bordeaux-Bègles luttent pour rejoindre le top 6, le Racing veut se sortir la tête de l'eau et Montpellier semble lancé. Voici quelques uns des enjeux de cette 22e journée de Championnat.Retrouver le nord : Racing 92-Clermont (sam, 14h45)Une chose est certaine, les Franciliens ont besoin de se changer les idées. Avec tout ce qui leur tombe sur la tête depuis la mi-novembre et l'affaire des corticoïdes, un vrai bon match de rugby hors contexte, puisque délocalisé à Villeneuve d'Asq, ne peut que leur faire du bien. Carter en état d'ivresse au volant, la fugue de Johan Goosen, Ali Williams le nez dans la ligne de coke, la défaite à domicile contre La Rochelle et récemment la fusion-confusion avec le Stade Français : il y a de quoi, côté joueurs, «péter un câble». Avec ses internationaux de retour, le Racing 92, champion de France en titre, profitera de ce «déplacement» pour retrouver le nord qu'il avait perdu. Clermont, de son côté, fera souffler ses Bleus et quelques joueurs cadres dans la perspective de son quart de finale européen contre Toulon, le week-end prochain.Encore un espoir : Grenoble-Castres (sam, 18h30)Si les six joueurs grenoblois sont sortis de leur garde à vue sans être inquiétés, Grenoble n'est pas pour autant sorti des soucis, on veut parler de cette menace de relégation à la fin de la saison. Le FCG occupe la treizième place, à onze points du Stade Français. Les Parisiens sont vraiment au fond du seau, alors onze points, ça se rattrape en cinq journées. Mais il ne faut plus commettre la moindre erreur. Le résultat nul (23-23) récolté in extremis par les Isérois face à Toulon, dimanche dernier, est porteur d'espoirs. Un succès devant Castres est vital. Tout autre résultat scellerait définitivement une descente grenobloise en ProD2, la saison prochaine.Les invités surprises : Pau-La Rochelle (sam, 18h30)Avec le retour de son stratège Conrad Smith, la Section Paloise se rassure car l'absence de l'autre chef d'orchestre, Colin Slade, va peser en fin de saison. Surtout si Pau a l'ambition de figurer en phase finale. C'est d'ailleurs l'autre invité surprise, le Stade Rochelais, qui se pointe au Hameau, un endroit qui ne rappelle pas obligatoirement de bons souvenirs puisqu'en Béarn, les rencontres entre ces deux équipes, lorsqu'elles évoluaient en ProD2, ont toujours été très violentes. Cette fois-ci, au sommet du Top 14, il devrait y avoir du jeu. Preuve du chemin vertueux emprunté par ces deux clubs depuis quelques saisons.Question de panache : Lyon-Bayonne (sam, 18h30)Match de bas de classement que celui-ci. Lyon n'a perdu qu'une seule fois à domicile, Bayonne n'a jamais gagné à l'extérieur. Avec l'annonce du retrait de la fusion, les Basques sont condamnés à la ProD2. Ils le savent. Ils se déplacent au stade de Gerland avec comme seule ambition de bien figurer. Ils en sont capables et l'ont prouvé Marcel-Michelin il y a peu.Plus qu'un défi : Bordeaux-Toulouse (sam, 20h45)Rencontre entre deux déçus, deux clubs qui vont se déchirer pour essayer de figurer dans le top 6. Un seul y parviendra. Avant d'être à distance, le combat commence dans un duel qui enflamme le sud-ouest et promet des étincelles. Tout dépendra aussi du résultat de Castres à Grenoble. Les deux équipes sauront à quoi s'en tenir puisqu'elles joueront quelques minutes après la fin de cette rencontre-là. Une défaite tarnaise aiguiserait encore davantage les crocs girondins et toulousains. Comme si ce défi entre ces deux grands pôles urbains reliés par un même fleuve ne suffisait pas à faire de ce match un événement.les Héraultais sont-ils lancés ? : Brive-Montpellier (dim, 17h)Vainqueurs de Clermont à la surprise générale, les Héraultais se déplacent à Amédée-Domenech pour essayer de faire plier Brive, battu une seule fois à domicile cette saison. Leur jeu correspond parfaitement à celui déployé par les Corréziens : gros pack, ballons portés, jeu au sol, défi physique frontal et buteur précis. S'il est bien une équipe capable de faire tomber Brive, c'est bien Montpellier, lancé sur une intéressantes dynamique.Une affiche déchirée : Stade Français - Toulon (dim, 21h)Comment vont réagir les joueurs parisiens après l'explosion en vol de la fusion avec le Racing 92, psycho-drame qui a dévasté le club, ses supporteurs et ses dirigeants. Les regards en coin, les non-dits, les reproches vont-ils peser lourdement au moment de revenir sur le terrain après deux semaines d'absence pour cause de match reporté ? Face aux Parisiens, des Toulonnais amoindris par de nombreuses blessures et absences (Mitchell, Giteau, Clerc, Tuisova, Ollivon, Orioli, Pélissié, Taofifenua, J. Smith, O'Connor...) et qui ont la tête tournée vers la Coupe d'Europe. La clé de ce match qui était hier un sommet et n'est aujourd'hui qu'une affiche un peu déchirée réside dans l'attitude mentale. Le plus fort, psychologiquement, l'emportera au bras de fer.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages