Rugby - Top 14 - Top 14 : Pau décroche une victoire précieuse contre Brive

·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Jordan Joseph
    Joueur de rugby français

Pau s'est imposé contre Brive dimanche après-midi (43-20). La Section empoche de précieux points contre un concurrent direct et s'éloigne de la zone rouge. Le match : 43-20 Sous le soleil du Béarn, la Section paloise et Brive retrouvaient la compétition après trois semaines sans jouer, du fait des reports de matches à cause du Covid. Le manque d'entraînement et de repères s'est d'ailleurs vite fait sentir, avec des approximations des deux côtés, des fautes de mains et des fautes tout court. Brive a ouvert le score dès l'entame de match (2e), avec un essai malin de Vasil Lobzhanidze. Parti au ras de la mêlée, le demi de mêlée géorgien a éliminé la défense paloise avec une feinte de passe et a ouvert le score (7-0 après la transformation d'Hervé). Mais le CAB, copieusement sanctionné (voir par ailleurs), n'a pas su conserver son avance et a vu les Palois revenir, d'abord grâce au pied d'Antoine Hastoy, puis avec l'essai de Jordan Joseph (34e). lire aussi Le film du match Restés en tête en seconde période toujours grâce à leur buteur, les Palois ont fini par faire craquer les Brivistes avec trois essais en fin de rencontre, de Tumua Manu (67e), Aminiasi Tuimaba (72e) et Jale Vatubua (77e). Avec des défenses qui se sont relâchées en fin de partie, Axel Muller a réduit le score (74e) et a mis fin aux espoirs palois de décrocher le bonus offensif. Les Béarnais remportent ainsi une victoire précieuse contre un concurrent direct dans la course au maintien et passent pour la première fois de la saison la barre des 40 points marqués. De leur côté, les Corréziens n'arrivent toujours pas gagner à l'extérieur. Le joueur : Jordan Joseph En marquant avant la pause (34e), Jordan Joseph a permis à son équipe de creuser un petit écart face aux Corréziens (16-9 à la mi-temps). À l'origine de l'action avec une belle percée, l'ancien Racingman a ensuite trouvé l'aide de ses coéquipiers du pack pour insister sur la ligne du CAB et inscrire le premier de la Section. Il a ainsi concrétisé un temps fort des Béarnais, qui occupaient depuis plusieurs minutes le camp briviste et qui réussissaient (enfin) à enchaîner les passes. Il a aussi été déterminant en défense, notamment au retour des vestiaires alors que Joris Jurand partait à l'essai (47e) et avait l'occasion de relancer la rencontre. Sorti à l'heure de jeu, le troisième ligne est revenu en toute fin de match et a été décisif sur l'essai de Vatubua, avec une passe lobée parfaite. lire aussi Suivez Bordeaux-Bègles - Biarritz en direct commenté Le fait : le calvaire des mêlées Le point commun entre Pau et Brive dimanche après-midi ? Les difficultés en mêlées, pendant toute la rencontre. De quoi faire grimper l'agacement de l'arbitre de la rencontre Tual Trainini (« arrêtez de parler, faites des mêlées ! ») qui a d'abord transformé les bras cassés en pénalités, puis a adressé un carton jaune de chaque côté, pour Nicolas Corato et Daniel Brennan (61e). Dur pour le champion du monde U20 qui venait d'entrer en jeu et qui disputait seulement sa deuxième mêlée, mais le jeune pilier a payé pour l'ensemble des erreurs de la première ligne du CAB. 18 Équipe la plus sanctionnée du Championnat depuis de la saison, Brive n'a pas arrangé son cas contre Pau. Ils ont été punis en mêlée, mais aussi été sanctionnés au sol ou, par exemple, pour une charge à l'épaule de Joris Jurand (19e). Antoine Hastoy a converti les fautes du CAB en points et a permis à la Section de revenir au score, puis de prendre le large.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles