Rugby - Top 14 - Top 14 : Castres partage les points à Toulouse

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Les Toulousains lâchent un résultat nul (16-16) à domicile samedi face au Castres Olympique dans le cadre de la huitième journée du Top 14. Le match : 16-16 C'était bien dans l'esprit d'un derby entre le Capitole et la sous-préfecture, le champion de France 2019 et l'avant-dernier du classement, le club phare du rugby français depuis les quarante dernières années et celui qui lutte pour se faire une place ailleurs que dans l'ombre de son glorieux voisin. La preuve : peu d'essai et beaucoup de tentatives pour arriver à un résultat partagé (16-16) acquis dans les trois dernières minutes. lire aussi Le film de Toulouse-Castres Compacts, les Castrais ont dominé cette rencontre, comme en témoignent leurs temps forts successifs (3e, 19e, 43e, 54e, 65e, 75e) récompensés par un essai de Thomas Combezou (44e), là même où le Stade Toulousain, regroupé autour d'un ballon porté, propulsa son talonneur Peato Mauvaka (26e) dans l'en-but adverse. Pour le reste, la suite du tableau d'affichage fut alimentée par les buteurs. lire aussi Le classement du Top 14
Deux minutes après le temps réglementaire, sur une ultime avancée de son pack dans le camp tarnais, l'ouvreur toulousain Zack Holmes se plaça en position de drop-goal dans l'axe des poteaux mais son coup de pied, un peu dévissé, flotta face au vent pour terminer sa course loin des barres, laissant son équipe malheureuse de devoir concéder ce résultat nul (16-16), score partagé qui fait, lui, le bonheur d'une équipe castraise solide en défense et à l'impact. 1 Le nombre d'essai inscrit par chacune des deux équipes dans ce derby serré, hermétique et peu spectaculaire. Le fait : La main jaune de Iosefa Tekori D'ordinaire, quand un joueur est sanctionné d'un carton jaune, son équipe encaisse en moyenne dix points. C'est le tarif d'une exclusion temporaire de dix minutes. Mais il faut croire que le Stade Toulousain disposait d'une ristourne puisqu'il n'a payé que de trois points la main baladeuse de son deuxième-ligne Iosefa Tekori dans un ruck. Geste idiot qui empêcha le demi de mêlée international uruguayen du Castres Olympique, Santiago Arata, d'éjecter le ballon : il aurait pu coûter cher mais la solidarité toulousaine réduisit la peine à sa plus simple expression. lire aussi Calendrier/résultats du Top 14