Rugby - Top 14 - Top 14 : le Stade Français se relance face à Brive

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Bien aidé par l'expulsion de So'otala Fa'aso'o en deuxième période, le Stade Français a largement battu Brive ce dimanche (51-21). Les Parisiens sont quatrièmes avant de se déplacer à Toulouse. Le match : 51-21 Une semaine après sa déconvenue à Pau (27-29), le Stade Français s'est relancé à Jean-Bouin ce dimanche face à Brive (51-21). Ce succès, qui permet aux Parisiens de conforter leur place dans le top 6, s'est dessiné en deux temps. D'abord, dans la première demi-heure avec un 17-0 infligé aux visiteurs après des essais de Telusa Veainu (10-0, 15e) et Kylan Hamdaoui (17-0, 28e). Puis après l'expulsion de l'entrant briviste So'otala Fa'aso'o, coupable d'un plaquage à retardement sur Joris Segonds avec un contact épaule-tête rédhibitoire (55e). Sur l'action du litige, les Parisiens avaient aplati par Gerbrandt Grobler et repris une confortable avance (37-21, 56e). En supériorité numérique, le Stade Français a donc déroulé en fin de partie, avec des essais de Waisea Nayacalevu (44-21, 65e) et Mathieu De Giovanni (51-21, 68e), synonymes de bonus offensif qu'il a fallu défendre jusqu'au bout.

Entre ces deux phases de domination, les Parisiens ont eu du mal à tenir le fil de la rencontre et les Brivistes se sont accrochés, revenant même à six points en début de deuxième période grâce à un essai de Kitione Kamikamica (27-21, 47e). Avant cela, les hommes de Jeremy Davidson, bien aidés par l'indiscipline des locaux, s'étaient accrochés au score avec des ballons portés efficaces et conclus par Joris Jurand (17-7, 31e) et Pietro Ceccarelli (24-14, 37e). Mais à un joueur de moins, Brive a fini par lâcher, ce qui met fin à une série de trois victoires consécutives. Neuvième, le CAB va maintenant préparer la réception très importante de Montpellier (13e) tandis que les Parisiens, quatrièmes, sont attendus à Toulouse dans une semaine pour lancer cette phase retour de la saison régulière de Top 14. lire aussi Le film du match Le joueur : Veainu, le show et le froid Sur son aile, Telusa Veainu est un danger permanent par ses qualités de finisseur mais aussi de passeur. Il l'a confirmé ce dimanche, d'abord en concluant promptement une percée de Kylan Hamdaoui (14e). Le Tongien a ensuite rendu la politesse à son arrière avec une superbe passe après contact pour le même résultat (27e). Nouvelle "passe décisive" en deuxième période sur l'essai de Grobler (55e). Mais voilà, Veainu est encore perfectible défensivement et son indiscipline a coûté cher. C'est lui qui est sanctionné pour un plaquage haut évitable à l'origine de la pénaltouche du deuxième essai briviste (36e). Trois minutes plus tard, il a même écopé d'un carton jaune pour une faute grossière au sol sur un contre briviste (39e). Et c'est à 14 pendant 10 minutes que le Stade Français a vu son avance fondre... Sans conséquence cette fois. 88 % Le taux de réussite de l'ouvreur parisien Joris Segonds au pied. Un 7/8 précieux qui a permis au Stade Français de construire son avance. Le voilà ce dimanche meilleur réalisateur du Top 14 avec 153 unités, contre 151 au Palois Antoine Hastoy. lire aussi Calendrier/résultats lire aussi Classement