Rugby - Top 14 - Top 14 : Avec sa victoire à Pau, La Rochelle est le premier club qualifié en phase finale

L'Equipe.fr
Victorieux à Pau (23-13), La Rochelle est le premier club qualifié en phase finale. Grenoble est parvenu à battre Castres (21-20). Les Isérois peuvent encore rêver de maintien. Tandis que Lyon écrase Bayonne (52-7).

Victorieux à Pau (23-13), La Rochelle est le premier club qualifié en phase finale. Grenoble est parvenu à battre Castres (21-20). Les Isérois peuvent encore rêver de maintien. Tandis que Lyon écrase Bayonne (52-7).La Rochelle en phase finale !Et de dix ! Intraitable sur la pelouse du Hameau, le leader rochelais a signé un dixième match sans défaite (1 nul, 9 victoires) qui lui permet de se qualifier mathématiquement pour la phase finale. En attendant mieux... Et personne ne pourra trouver à redire sur le succès des Maritimes qui furent dominateurs l'essentiel du temps, faisant preuve d'une plus grande maîtrise balle en main, qui plus est intraitables en défense. La Rochelle n'a pas laissé Pau s'organiser, finissant le match comme il l'avait commencé, grâce à une réalisation d'Amosa, qui permit aux siens de passer de 13-16 à 13-23 (69e), score final, malgré un baroud d'honneur palois.L'ouvreur Brock James ayant marqué entre les poteaux dès la huitième minute, dans ces conditions les Palois, qui ne trouvèrent jamais la faille mais eurent le mérite de ne jamais être décollés grâce à un essai de Votu et à la botte de Taylor, ne furent pas en position de contester la supériorité du leader. La Rochelle disputera pour la première fois de son histoire en Top 14, donc, la phase finale. Reste maintenant à savoir si ce sera en barrage ou directement à Marseille pour une demi-finale.Mélé sort Grenoble du piègeLes éléments ont beau se déchaîner, Grenoble est toujours debout, déterminé à jouer sa chance jusqu'au bout. Son succès sur Castres (21-20), une semaine après les deux points arrachés à Toulon, témoigne d'un état d'esprit irréprochable. Pourtant privés de leur ouvreur, buteur et capitaine Jonathan Wisniewski (adducteurs) dès l'échauffement, de Mahamadou Diaby et Fabien Gengenbacher au bout de vingt minutes, les Alpins ont imposé une pression permanente à des Castrais qui ont fini par se réveiller au cœur de la seconde période. Ils ont inscrit deux essais, cru tenir la victoire, avant que David Mélé, vingt mètres face aux poteaux, n'offre à ses coéquipiers ce succès d'un drop somptueux, son troisième de la soirée. Des points amplement mérités pour ce demi de mêlée qui n'hésita pas à endosser le maillot dix et se comporta en leader de jeu.Lyon travaille son maintienLe LOU a été sans pitié avec l'Aviron Bayonnais (52-7). Tout a été réglé en douze minutes au stade de Gerland. Le troisième-ligne international argentin Facundo Isa avait montré la voie après seulement vingt secondes de jeu, vite imité par l'arrière Toby Arnold (3e) et le centre Thibault Regard (12e). A 21-0, les Bayonnais étaient K-O debout. La suite de la rencontre n'a été qu'un cavalier seul du LOU avec quatre essais supplémentaires (Fearns, Arnold, de pénalité et Nalaga). L'ailier Poki sauva l'honneur pour les visiteurs. Avec ce succès bonifié, les hommes du coach Pierre Mignoni ont fait un nouveau pas vers le maintien en Top 14. A l'inverse, Bayonne, qui ne pourra plus rattraper Lyon au classement, semble avoir maintenant les deux pieds en Pro D2.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages