Rugby - Top 14 - Top 14 (25e journée) : Toulon s'offre un bon coup de Bordeaux

L'Equipe.fr
Battus (13-26) par le RCT, samedi soir, au Matmut Atlantique, les Girondins n'ont plus aucune chance d'être qualifiés en phase finale. Toulon, en revanche, est officiellement barragiste.

Battus (13-26) par le RCT, samedi soir, au Matmut Atlantique, les Girondins n'ont plus aucune chance d'être qualifiés en phase finale. Toulon, en revanche, est officiellement barragiste.Le match : 13-26Mis à part durant les dix premières et la dernière minute, le Matmut Atlantique, loin d'être plein, s'est endormi, samedi soir, durant cette rencontre de faible amplitude entre une UBB qui jouait uniquement à l'énergie, ce qui ne lui ressemble pas vraiment, et un RCT au diesel, bonifiant ses avancées par la botte de l'arrière international gallois Leigh Halfpenny, auteur de trois buts de pénalité.Si Bordeaux-Bègles rêvait de pouvoir disputer une septième place européenne en l'emportant à domicile avant de se déplacer au Racing 92, samedi prochain, ce fut plutôt un cauchemar en termes de performance. Toulon, lui, venait chercher un barrage à domicile, et c'est chose faite. Sans génie mais avec une implication supérieure à celle de son adversaire, un peu perdu sur le terrain et dans son jeu.Le film du matchAh si, un coup de génie éclaira cette triste partie, l'œuvre des Toulonnais lançant d'entrée une attaque devant leur 22 mètres pour la terminer sous les poteaux, le centre all black Ma'a Nonu offrant l'essai (11e) à son capitaine Guirado juste devant l'en-but déserté par les Girondins bernés. Par la suite, le score fut meublé par les buteurs, Serin et Halfpenny, avec un petit avantage pour le lutin gallois du RCT. On allait vers l'endormissement total - même si l'UBB décidait de ne pas tenter trois buts de pénalité pour chercher la pénaltouche - quand l'ailier bordelais Nans Ducoing déborda sur cinquante mètres, échappant à deux plaquages varois (65e). Mais son pied droit marquait la ligne de touche et l'essai du réveil girondin était justement refusé après arbitrage vidéo. Avec un essai de Gill (75e) Toulon s'imposait à sa main, 26-13, au terme d'une médiocre rencontre qui méritait tout juste le label Top 14, ponctuée par le plongeon de Buttin (80e) qui n'est même pas un baume sur la déception girondine.Le joueur : Pas dix sur dix pour SerinL'expérience Baptiste Serin ouvreur risque de faire long feu à l'UBB. Le demi de mêlée international, joueur protée, n'a pas été à son avantage avec le numéro dix sur le dos. Des coups de pied tactiques approximatifs, une animation brouillonne autour de lui, un mauvais timing général : l'ouvreur girondin n'a pas été serein, c'est le moins qu'on puisse dire. Sans compter que dans les tirs au but (3 sur 5), il n'a pas été non plus fameux. Une soirée à oublier pour le surdoué tricolore.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages