Rugby - Top 14 - Top 14 (21e journée) : Face à Brive, La Rochelle va chercher le bonus offensif à l'ultime seconde

L'Equipe.fr
En supériorité numérique dans le dernier quart d'heure, les Rochelais, victorieux de Brive (36-17) samedi soir, récoltent in extremis le bonus offensif et restent leaders avec huit points d'avance sur le deuxième, Clermont.

En supériorité numérique dans le dernier quart d'heure, les Rochelais, victorieux de Brive (36-17) samedi soir, récoltent in extremis le bonus offensif et restent leaders avec huit points d'avance sur le deuxième, Clermont.Le match : 36-17Le Stade Rochelais a de la ressource et quand son président, le d'habitude très réservé Vincent Merling, a levé son poing au ciel à l'ultime seconde de cette rencontre, c'était pour saluer la ténacité et le caractère de son équipe, magnifique de volonté pour aller chercher in extremis le bonus offensif face à Brive. Le cinquième essai rochelais est l'œuvre de l'ancien All Black Victor Vito. D'une passe dans la défense en bloquant trois défenseurs.Tout avait commencé au mieux pour les Rochelais. Après un bon début, les Brivistes encaissaient trois essais en onze minutes entre la 11e et la 22e, trois essais signés des ailiers Rattez et Roudil, puis du deuxième-ligne et capitaine Eaton. Trois essais magnifiques de conception. Coup de génie de Januarie dans le coté fermé et exploit de Rattez contre quatre défenseurs ; encore un coup de patte du demi de mêlée springbok du pied gauche pour l'autre ailier et enfin une relance de toute beauté avec passes dans le bon tempo.Le film du matchMenés 21-3, les Corréziens ne baissaient pourtant pas pavillon et trouvaient une première fois le chemin de l'en-but rochelais (34e), puis une seconde (58e, 28-17). De quoi priver les Maritimes de bonus et énerver leur coach, Patrice Collazo. Arrivait le tournant du match : le pilier briviste Toetu était sanctionné d'un carton rouge (65e) pour un plaquage dangereux. James en profitait pour inscrire son premier et dernier but de la soirée (66e, 31-10). Endormis après un bon mais infructueux début de seconde période (échappé de Botia à la 46e, occasion pour Roudil à la 51e), les Rochelais n'avaient inscrit que ces trois points au pied. Mais ils se mettaient de nouveau en position de marquer. Pénaltouche, série de pick and go, attaques multiples, ils parvenaient enfin à trouver la faille, onze secondes après la fin du temps réglementaire, grâce à l'exploit technique de Vito, une pure merveille de passe.Le fait : Un bonus en forme de ticket pour Marseille ?Réduits à quatorze dans le dernier quart d'heure, les Brivistes ont lâché en défense en toute fin de match, permettant aux Rochelais d'obtenir in extremis leur bonus offensif. Du coup, les leaders du Championnat gardent leurs huit points d'avance au classement sur Clermont, large vainqueur bonifié des Palois (65-13). Et seize sur Montpellier, qui compte une match en moins (contre le Racing 92, reporté). A cinq journées de la fin, un écart qui semble offrir aux Rochelais un billet pour les demi-finales à Marseille (26 et 27 mai), même s'ils ne recevront que deux fois à Marcel-Deflandre.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages