Rugby - Top 14 - Toulon bat Agen en décrochant in extremis le bonus offensif en Top 14

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Le RCT a éprouvé toutes les peines du monde à battre la lanterne rouge Agen (34-17), samedi, en match en retard de la 22e journée. Sa victoire bonifiée lui permet néanmoins de réintégrer le top 6 du Championnat, synonyme de phase finale. L'essai de pénalité obtenu par Toulon sur une mêlée fermée, dès la 8e minute, laissait présager d'un tout autre match. C'était écrit, le RCT allait dérouler face à la lanterne rouge agenaise samedi et voguer sans trop de soucis vers une victoire bonifiée capitale dans la course au top 6. Mais, sur une pelouse gorgée d'eau, Toulon a frôlé la noyade. Handicapés par la sortie prématurée sur blessure de leur deuxième-ligne international Romain Taofifenua (visiblement touché aux cervicales), les hommes de Patrice Collazo ont peiné face à une valeureuse équipe du SUA qui, bien que déjà reléguée en Pro D2, a vendu chèrement sa peau. lire aussi Le film du match À la 46e minute, Agen menait ainsi au score (10-12) après une quatrième pénalité de son ouvreur Raphaël Lagarde. Il fallut attendre l'heure de jeu pour que Toulon, après une pénalité de Louis Carbonel, prenne enfin le large après un essai tout en puissance du Puma Facundo Isa (20-12). Une fin de match à suspense Le troisième essai, celui du bonus, se fit encore désirer un long moment. C'est l'arrière Gervais Cordin qui délivrait son équipe à la 75e à la conclusion d'une des rares belles offensives varoises. Mais c'était sans compter sur la bravoure des Agenais qui envoyaient Paul Abadie (78e) derrière la ligne pour priver temporairement le RCT de ce précieux point de bonus. Dans un dernier rush, après la sirène, Bruce Devaux inscrivait finalement un quatrième essai pour redonner le bonus offensif aux Varois, qui remontent à la cinquième place au classement.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

À noter que le demi de mêlée international Baptiste Serin, entré en jeu à la mi-temps, a dû quitter le terrain en fin de match en claudiquant, victime d'un coup au genou droit. lire aussi Classement du Top 14