Rugby - Top 14 - UBB - Christophe Urios (manager de l'UBB) : « On aurait probablement été moins cons ce soir avec un point de bonus défensif »

·2 min de lecture

Le manager girondin était frustré de repartir de Toulon avec zéro point ce samedi (25-19), à cause d'une deuxième période nettement moins bonne que la première et où la fatigue a commencé à se faire sentir. Christophe Urios (manager de l'UBB, après la défaite 25-19 à Mayol face à Toulon) : « Il a manqué beaucoup de choses, notamment dans notre partie de terrain. J'ai trouvé qu'on était dans la gestion à 11-3 alors que ce n'est pas du tout notre état d'esprit normalement. En deuxième période, notre indiscipline les remet dans le match alors qu'on n'avait pas fait trop de fautes jusque-là. On aurait probablement été moins cons ce soir avec un point de bonus défensif. On est déçus et frustrés. On avait envie de gagner le match. Mais sur l'état d'esprit et la volonté, c'est plutôt positif. L'UBB est qualifiée, il ne faut pas l'oublier, c'est la première fois. » lire aussi Le film du match Maxime Lucu (demi de mêlée de l'UBB) : « Un point de bonus, au regard du match et de la semaine passée, ça aurait déjà bien. On voulait avoir une dernière possession après notre essai pour essayer d'aller chercher la victoire, c'était notre objectif avant de venir ici. Toulon était dans une position où la défaite était inenvisageable, on arrivait dans un terrain hostile. Et après deux matches en une semaine, on a vu que c'était difficile, mais ce n'est pas une excuse. On savait qu'en deuxième période, avec leur remise en question, on savait qu'on allait prendre une furia. On a été plus mis à mal dans le secteur de la conquête. On était bien dans le match et on s'est mis nous-mêmes dans la panade. Toulon a fait un gros match devant. » lire aussi Le classement

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles