Rugby - Top 14 - UBB - Christophe Urios (UBB) : « J'ai vu une équipe de gagnants »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Après la victoire de l'Union Bordeaux-Bègles à Clermont (37-36), Christophe Urios, le manager de l'UBB, a apprécié l'état d'esprit de ses joueurs, qui ont arraché le succès après la sirène. Christophe Urios (entraîneur de l'UBB, vainqueur à Clermont 36-37) : « On s'est retrouvés du bon côté du miroir. J'avais une incertitude : soit on jouait le match pour le gagner, soit on jouait juste le match de plus qui nous permettait d'arriver en vacances tranquillement. Après l'enchaînement diabolique qu'on a depuis début janvier, je suis fier des joueurs. On a fait une grosse entame même si on a lâché des points au pied. Puis on a été moins précis sur nos lancements et notre conquête directe, ce qui ne nous a pas permis d'enfoncer le clou. Le match aurait pu nous échapper encore en fin de partie. Si tout n'a pas été parfait dans le match, si on s'est parfois compliqué la tâche, sur l'état d'esprit on a été remarquable. J'ai vu une équipe de gagnants et ça pour la suite, c'est bien. » lire aussi Calendrier/Résultats Franck Azéma (entraîneur de Clermont) : « Il y a de la frustration. On manque de maîtrise et notre indiscipline nous coûte cher. On n'a pas tous les secteurs en même temps. On a eu une très bonne conquête aujourd'hui et derrière, on a une mauvaise gestion du money time. On ne se met pas à l'abri en prenant un essai de 100m sur un renvoi. Toutes ces petites choses qu'on n'a pas mises bout à bout... On s'est exposés. C'est dur de construire comme ça.... Construire, démolir, repartir à zéro, remonter... Chaque fois que tu es en passe de valider des choses, BIM... il faut que tu reviennes. On apprend en prenant des gifles dans la gueule. Franchement, ça fait chier. On ne va pas lâcher maintenant, mais c'est frustrant de voir qu'on assimile les choses de cette manière. »