Rugby - Top 14 - UBB - Christophe Urios après la victoire contre Bayonne : « L'objectif est rempli »

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Même si tout n'a pas été parfait contre Bayonne samedi, Christophe Urios, le manager de l'UBB se satisfaisait de la victoire par 24 points d'écart. Christophe Urios (manager de Bordeaux-Bègles, vainqueur de Bayonne 43-19) : « L'objectif est rempli. On avait ciblé ces deux matches à la maison qui devaient nous permettre de retrouver le sens de la victoire. On avait imaginé de prendre aussi les points de bonus contre ces deux équipes, et c'est chose faite. Donc le contrat est rempli en sachant que ce n'est pas simple quand tu joues deux matches de suite à la maison, sur des huis clos, ça met une pression maximale, franchement. On s'en est bien sorti. Ça, c'est la bonne nouvelle. lire aussi L'UBB domine Bayonne L'autre bonne nouvelle, c'est qu'il nous reste du travail. On a traversé plusieurs fois et avec un peu plus de patience, de confiance, on aurait pu marquer plus d'essais. Bayonne n'était pas dans les mêmes conditions qu'Agen, ils se sont reposés la semaine dernière, ils arrivaient avec des armes importantes, celles du combat. Notre deuxième mi-temps a manqué de solidité, je nous ai trouvés un peu émoussés, pas frais. lire aussi Calendrier et résultats du Top 14 Je pense qu'on travaille trop dans la semaine. On a passé une période compliquée (trois défaites de suite en Top 14) durant laquelle on avait peu de personnalité. On était face à notre destin sur le match d'Agen qu'il fallait absolument gagner. On a su le faire avec la manière, pendant 80 minutes, on s'est accroché. lire aussi Classement du Top 14 Aujourd'hui, c'était un match pour construire notre futur. Soit on était capable de revenir en arrière et d'avoir un comportement de merde et on aurait pu avoir un match compliqué. Soit on était capable de garder le cap, c'est ce que l'on a fait aujourd'hui même si c'était dans le désordre, même s'il y a encore des choses où il faut progresser, je ne fais pas la fine bouche ce soir. » Antoine Battut, entraîneur de la touche de Bayonne « On a un sentiment très partagé ce soir » Antoine Battut (entraîneur de la touche de Bayonne) : « En première mi-temps, on a connu des défaillances mais on a fait vingt bonnes minutes. C'est plus de l'inconstance pendant le match. Si vous voulez faire la comparaison avec le match de Lyon, on a pris 20 points de moins, c'est pas mal. Il y a pas mal de choses à retenir quand vous marquez 20 points et des phases de jeu qui ont amené de la satisfaction. On a un sentiment très partagé ce soir. Si on est masochiste, on regarde le verre à moitié vide ou alors on a envie d'aller de l'avant parce qu'on a deux belles réceptions (Montpellier le 14 novembre et Toulouse début décembre), on peut regarder les 20 points que l'on a su marquer et continuer à améliorer et développer nos points faibles. On a su mettre quelques ballons portés au fond, il y a du travail qui paye parfois, on aimerait qu'il paye un peu plus dans la partie. » lire aussi Toute l'actu du Top 14