Rugby - Top 14 - UBB - « Important de les battre pour les calmer », explique Christophe Urios après la victoire de Bordeaux-Bègles contre Castres

·2 min de lecture

Le manager de l'Union Bordeaux-Bègles Christophe Urios n'a pas caché sa satisfaction après la courte victoire des Girondins, samedi à domicile contre Castres (20-16, 24e journée). Christophe Urios (manager de Bordeaux-Bègles) : « C'était un match âpre et difficile. Mais pour exister en Top 14, il faut être capable d'être laborieux. S'accrocher aussi. La première période a été très costaude. En deuxième, on n'a pas été capables de jouer au pied, être précis. Psychologiquement, c'était important de les battre pour les calmer, et pour leur passer devant. » lire aussi Le film du match Jefferson Poirot (pilier gauche et capitaine de Bordeaux-Begles) : « Ça devait être horrible à voir non ? C'était un match où il fallait résister à leur pression et à leur jeu d'occupation. Il y a eu beaucoup de ''ping-pong rugby'' en première période... C'était important de revenir vite dans le Top 6, on s'est retrouvés huitièmes sans jouer. Il reste quatre matches et il ne faut rien lâcher. On a déjà été sixièmes à quatre matches de la phase finale et on a regardé la phase finale à la télé quatre matches plus tard. Il ne faut pas s'enflammer. » lire aussi Le classement du Top 14 Pierre-Henry Broncan (manager de Castres) : « Bien sûr que notre défaillance en touche a pesé, notamment parce qu'on a deux balles de matches dans les dix dernières minutes sur des pénaltouches. Depuis le début de saison, c'est la première fois qu'on a une mêlée dominatrice sur la fin de match. Bordeaux est une des grosses équipes du Championnat qui peut aller au bout et maîtrise temps forts et les temps faibles. Pour la suite, ça va être très très compliqué, mais on va bien se préparer. Puis, on a pris un bonus défensif, il ne faut pas l'oublier. Il peut y avoir des surprises. On a un super groupe. Ce qui arrive, ce n'est que du positif pour nous car on préfère cette place en haut, plutôt que jouer un barrage. Je suis content de ne pas aller jouer un barrage en fin de saison et avec du public. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles