Rugby - Top 14 - UBB - Mahamadou Diaby (capitaine de l'UBB, victorieuse 31-18 de Toulon) : « On ne peut qu'être soulagés et heureux »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Le capitaine de l'UBB, Mahamadou Diaby, était satisfait de la victoire de son équipe contre Toulon (31-18), à l'occasion de la 13e journée de Top 14 qui permet à Bordeaux-Bègles de se rapprocher de la qualification. Mahamadou Diaby, capitaine de Bordeaux-Bègles, vainqueur de Toulon (31-18) : « Il y a forcément de la satisfaction avec cette victoire car c'était un match à pression. Toulon venait ouvrir notre mois de janvier capital (avec les matches contre Lyon et Clermont). On ne peut qu'être soulagés et heureux après une victoire. On a su les mettre sous pression d'entrée, on a pu déployer notre jeu de façon constante. On a pris le bon bout dès le départ. Heureusement qu'on a été performants en touche, elle nous fait du bien, la mêlée un peu moins. On a appris par rapport au match de la semaine dernière. Toulouse (défaite 45-23) nous a servi de leçon. À chaque fois qu'on a eu un coup de mou, on a su sortir la tête de l'eau. » Baptiste Serin, demi de mêlée de Toulon : « D'entrée on a réussi à percer, mais dès qu'on arrivait à breaker, on a jeté les ballons. Avec les fêtes de fin d'année, c'est une période difficile à préparer. On a été dominé en première période. Et après c'était difficile de revenir. On a perdu des ballons, on a pris des contre-attaques... C'est impossible de perdre un match de Top 14 avec une mêlée aussi dominatrice... Malheureusement pour nous, ce secteur n'a pas suffi. Cela fait plusieurs semaines qu'on a du mal à finir nos actions à l'extérieur. Ce n'est pas possible de courir après le score comme ça. Pourtant, je savais que si on était encore dans le match à la pause, cela aurait pu tourner en notre faveur après. À titre personnel, j'ai passé une semaine assez tranquille. Ici, c'est ma famille. Je ne m'attendais pas à vivre mon retour à huis clos, j'aurai préféré avoir du public, cela m'aurait transcendé. Je suis content d'être là, même si Chaban-Delmas passe un peu après Moga. Bordeaux-Bègles est un club qui restera toujours important pour moi. »