Rugby - Top 14 - UBB - Le titre ? « Ça ne nous a même pas traversé l'esprit », assure Jean-Baptiste Dubié (UBB)

L'Equipe.fr
L’Equipe

Le centre de l'UBB est forcément déçu de voir la saison se terminer alors que son équipe était en tête du Top 14. Mais il relativise la situation. En tête du Top 14 avant son interruption, Bordeaux-Bègles, qui n'a toujours pas joué de phase finale depuis son retour dans l'élite en 2011, va encore devoir patienter au moins un an de plus puisque la saison de Top 14 a été définitivement arrêtée en raison de la pandémie de coronavirus. Toute l'actu liée au coronavirus « Ce qu'on a fait, on ne l'a pas fait pour rien, on a appris des choses qui vont nous servir mais forcément, c'est la "lose", reconnaît le centre bordelais Jean-Baptiste Dubié à l'AFP. Quand tu ne connais pas les phases finales et leur engouement, il y a de quoi être vraiment frustré. Beaucoup de copains m'ont dit "vous allez vivre un truc incroyable". Pas de chance, c'est un truc inédit, incroyable, qui tombe mal pour l'UBB. C'est dur. On n'avait pas envie que cette saison se termine. J'ai cru jusqu'à la fin qu'on allait faire les phases finales en septembre... Mais comment peut-on jouer alors qu'on n'a rien pour maîtriser la propagation ? Ça paraît irréel. » Et à l'instar de son président Laurent Marti, Dubié n'accepterait pas un titre de champion cette année. « Entre joueurs, on n'en a pas parlé. Pour tout dire, ça ne nous a même pas traversé l'esprit. Il manque un tiers de la saison, on ne s'est jamais dit qu'on serait sacrés. Le titre n'a jamais été à l'ordre du jour. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi