Rugby - Tournée - Lions - La Fédération sud-africaine espère avoir du public pour la tournée des Lions Britanniques et Irlandais

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Mark Alexander, le président de la Fédération sud-africaine de rugby portera devant son gouvernement un projet qui devrait permettre aux supporters d'assister à la tournée événements des Lions Britanniques et Irlandais chez les champions du monde en titre. C'est un événement qui, pour la nation hôte comme pour tous les fans de rugby en Grande-Bretagne et ailleurs, revêt une importance équivalente à celle de la Coupe du monde. La Tournée des Lions Britanniques, prévue en Afrique du Sud cet été, est longtemps restée incertaine en raison de la crise sanitaire mondiale. Le 23 mars dernier, il était finalement confirmé que la série de tests aurait bien lieu, et là où elle était prévue, soit en Afrique du Sud, alors que plusieurs pays s'étaient déclaré candidats à son accueil. Cette semaine, Mark Alexander, le président de la Fédération sud-africaine, a délivré un message d'espoir, relayé par la chaîne Skysports, quant à la possible présence de public dans les stades et notamment la venue de visiteurs étrangers. Traditionnellement, la prestigieuse sélection britannique, qui rassemble tous les 4 ans les meilleurs joueurs anglais, gallois, écossais et irlandais, est accompagnée d'une large délégation de supporters. Alexander, estime notamment que les propositions qui seront présentées au gouvernement la semaine prochaine constituent : « un argument solide pour un retour sûr et durable des supporters. » Les Lions doivent disputer huit matches en Afrique du Sud l'été prochain, dont trois tests contre les Springboks les 24 et 31 juillet et 7 août. La dernière visite des Lions en Afrique du Sud remonte à 2007. L'équipe britannique emmenée par le manager écossais Ian McGeechan et le capitaine et deuxième-ligne irlandais Paul O'Connell n'avaient remporté qu'un seul des trois tests, abandonnant la série aux champions du monde en titre. Cette année, Warren Gatland et ses hommes défieront de nouveau des champions du monde, sacrés au Japon en 2019. lire aussi Le calendrier des Lions Britanniques et Irlandais cet été