Rugby - Tournoi - Bleus - Baptiste Pesenti : « On a saisi notre chance »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Le deuxième-ligne palois, Baptiste Pesenti, est revenu ce lundi sur ses premiers pas en équipe de France, au sein d'une nouvelle génération aperçue durant la dernière Coupe d'automne des nations. Lundi soir, en conférence de presse, depuis Nice où l'équipe de France poursuit son stage de préparation au Tournoi des Six Nations (6 février-20 mars), Baptiste Pesenti a raconté son nouveau quotidien en sélection. « Cela fait dix jours que l'on est là, on a tous conscience de la chance d'être ensemble, a-t-il expliqué. On respecte la bulle sanitaire qui nous a été imposée. On sait tous que c'est très important de faire attention. On est focus sur la compétition. » lire aussi « 2021, objectif titres », le podcast rugby de L'Équipe Depuis l'automne dernier, le deuxième-ligne palois (23 ans) est un joueur à part entière du groupe France. Alors que les leaders avaient dû plier bagage après avoir atteint la limite des trois feuilles de match imposée par l'accord LNR-FFR, Pesenti et une floppé de jeunes talents du Top 14 avaient intégré la sélection nationale et connu leurs premières capes. Baptiste Pesenti « J'ai une relation assez sentimentale avec l'Italie » « On a tous saisi notre chance comme il fallait à l'automne, a rappelé le Béarnais. On a repris le flambeau, si je puis dire. On s'est tous donné à fond et on a fait des matches complets, notamment la finale contre les Anglais (défaite 19-22, a.p.). On peut être satisfaits de cette performance, même si on a perdu. Il y a des choses très positives. » lire aussi Quatre choses à savoir sur le Palois Baptiste Pesenti Baptiste Pesenti avait connu son baptême du feu une semaine plus tôt, au Stade de France, contre l'Italie (victoire 36-5), le pays d'origine de ses grands-parents. « J'ai une relation assez sentimentale avec l'Italie, confie-t-il. Pour ma première sélection, c'était un match particulier, j'ai pensé à mon grand-père. » Une place de remplaçant à gagner ? Les Bleus commenceront leur Tournoi face au même adversaire ce samedi à Rome (15h15). « Ce sera forcément différent du match de cet automne, estime le deuxième-ligne. Il y a toujours une saveur différente pendant le Tournoi des Six Nations. » Pesenti aimerait bien y goûter. Derrière la paire inamovible à l'accent sud-africain, Le Roux-Willemse, il pourrait disputer la place sur le banc au puissant toulonnais Romain Taofifenua. Son profil de deuxième-ligne puissant et mobile a séduit le staff, même si le Palois a encore des efforts à faire dans le secteur de la discipline. Fabien Galthié annoncera sa composition d'équipe jeudi à midi. lire aussi Calendrier du Tournoi des Six Nations 2021