Rugby - Tournoi - Bleus - Le groupe de l'équipe de France réduit à 31 pour des raisons sanitaires

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

En stage à Nice pour préparer le début du Tournoi des Six Nations, les Tricolores, qui devaient s'entraîner à 42 selon des modalités précises, ne resteront finalement qu'à 31 pendant les huit semaines de compétition, afin d'éviter les entrées et sorties de bulle. Huit joueurs ont été mis ce jeudi à la disposition de leur club, les Toulousains François Cros et Selevasio Tolofua, les Lyonnais Killian Geraci et Baptiste Couilloud, ainsi qu'Hassane Kolingar et Donovan Taofifenua (Racing 92), Julien Delbouis (Stade Français) et Vincent Rattez (Montpellier), mais ils ne devraient être que trois à rallier Nice à l'issue de la prochaine journée de Top 14. Une réunion a en effet été convoquée en urgence entre la Fédération et la Ligue, ce jeudi un peu après 14 heures, afin de revoir les contours de l'avenant qui régissait la mise à disposition des internationaux sur la période du Tournoi des Six Nations. Une bulle encore plus hermétique Dans un contexte sanitaire inflammable, alors que l'idée d'un confinement resserré apparaît de plus en plus probable et que les cas de Covid continuent d'exploser outre-Manche, les Tricolores vont devoir se recroqueviller dans une bulle encore plus hermétique et donc proscrire les allers et retours hebdomadaires entre la cellule France et leurs clubs. lire aussi Dulin et Villière ont la cote pour l'Italie Par ailleurs, l'expérience du stage au Portugal des moins de 20 ans, contaminés massivement, avait particulièrement échaudé les clubs qui ne voyaient pas d'un meilleur oeil le choix de Fabien Galthié de maintenir son stage à Nice, zone écarlate en France. Cette décision de restreindre le groupe semble sage, néanmoins, notamment après le report de Bayonne - Agen et alors qu'un point d'interrogation est placé en suspend au-dessus de la rencontre La Rochelle - Toulouse.