Rugby - Tournoi - Charles Ollivon (XV de France) : « Encore notre destin en mains »

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Malgré la déception de la défaite en Angleterre sur le fil (23-20), Charles Ollivon se projetait déjà sur la suite avec l'envie d'aller chercher le titre dans le Tournoi. Charles Ollivon (capitaine du XV de France) : « Il y a un peu de déception forcément, on échoue à trois points mais on a encore notre destin en mains, on est motivé pour le prochain match et pour le préparer au mieux. Il faut se servir des petites leçons d'aujourd'hui (samedi). On fait plusieurs petites erreurs sous pression dans les dix dernières minutes avec un petit manque de lucidité mais je trouve qu'il y a beaucoup d'implication, de solidarité. Je garde la confiance dans l'équipe et je suis certain qu'on va se remettre au travail. « On a pris un point et je pense qu'il va être important » On a pris un point et je pense qu'il va être important. On est dans la suite de notre progression, on est encore dans le coup pour gagner le Tournoi. On a fait nos trois matches à l'extérieur, il nous reste deux matches à domicile. On a 10 points, il faut aller chercher un maximum de points pour gagner. Encore une fois, on a notre destin en mains, ce qui n'était pas le cas l'année dernière où on devait battre l'Irlande au dernier match de je ne sais plus combien de points (31, ndlr). Il faut garder la confiance, ce positif comme on l'a dit dans le vestiaire. Comptez sur nous pour ne rien lâcher et repartir de l'avant. L'objectif, il est simple, c'est de remporter les deux derniers matches. » Cretin : « L'essai d'Itoje ? Pas de polémique » Dylan Cretin, troisième ligne du XV de France : « On est frustrés, on a ce match entre les mains, on peut le gagner mais on cède en fin de match, ce n'est pas facile à digérer. Mais collectivement, on a été solides, on a mis de beaux essais, il n'y a pas que du mauvais sur ce match, loin de là. Il nous a manqué les trois dernières minutes du match pour gagner mais on s'est dit que le Tournoi n'est pas fini et il faut rebondir dès samedi au Stade de France. Il y avait beaucoup de différences de rythme entre la première et la deuxième période. On a fait plus de fautes et d'erreurs en deuxième. Mais on était là jusqu'à la fin et c'est dommage... On sentait à un moment qu'ils n'étaient pas loin de rompre, on les faisait douter. Physiquement, je nous sentais très bien, on leur a rendu la chose compliquée je pense mais il y a ces petites fautes techniques. Ça s'est joué sur la fin et je pense qu'ils peuvent être très contents d'avoir gagné ce match. L'essai d'Itoje ? Pas de polémique pour moi. »
lire aussi Toute l'actu du Tournoi