Rugby - Tournoi - La date du 26 mars « privilégiée » pour reprogrammer France-Écosse

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

Le match de la 3e journée du Tournoi des Six Nations entre la France et l'Écosse, reporté en raison de la contamination au Covid-19 de plusieurs joueurs tricolores, n'a toujours pas été reprogrammé. Le comité des Six Nations privilégie la date du 26 mars mais doit encore négocier avec les clubs anglais, récalcitrants à libérer leurs internationaux écossais. Alors qu'il aurait dû se tenir le dimanche 28 février, le match de la troisième journée du Tournoi des Six Nations entre la France et l'Écosse, reporté en raison d'une vague de contaminations au Covid-19 chez les Bleus, n'a toujours pas été reprogrammé. Évoquée depuis une dizaine de jours par différents médias, la date du vendredi 26 mars semble privilégiée. C'est en tout cas ce qu'a expliqué ce lundi le comité organisateur du Tournoi à l'AFP : « Nous sommes encore en train de négocier mais le 26 mars est la date privilégiée. » Le match pourrait donc avoir lieu à cette date, à 21 heures au Stade de France, à condition que toutes les parties se mettent d'accord. lire aussi Toute l'actu du Tournoi des Six Nations Jusqu'ici, les négociations tergiversent à cause du refus des clubs anglais de libérer leurs internationaux écossais en dehors de la fenêtre internationale, comme le prévoit le règlement. Plusieurs joueurs, dont le capitaine Stuart Hogg (Exeter), le pilier Jamie Bhatti (Bath), le deuxième-ligne Jonny Gray (Exeter), le centre Chris Harris (Gloucester) ou l'ailier Sean Maitland (Saracens) pourraient ainsi manquer à l'appel face au quinze de France.