Rugby - Tournoi - ECO - Gregor Townsend, sélectionneur de l'Écosse : « Une telle rencontre va nous faire tellement grandir... »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Le sélectionneur de l'Écosse, Gregor Townsend, savourait la victoire surprise de son équipe, samedi, en Angleterre (11-6), la première pour le quinze du Chardon à Twickenham depuis 1983. Greg Townsend (sélectionneur de l'Écosse, vainqueur pour la première fois depuis 1983 en Angleterre, 11-6, en Tournoi des Six Nations) : « Ce calme avec lequel on a joué, cette solidarité, et ce niveau d'effort, c'était superbe. On avait un bon pressentiment ces dernières semaines, avec la façon dont les joueurs s'entraînaient et se soudaient, sur le fait qu'on jouerait bien. Mais pour le premier match du Tournoi, avec, pour certains, la première sélection depuis un moment ou la première sélection tout court, ce niveau de performance est au-dessus de nos attentes. C'est un excellent début de Tournoi. On respectait vraiment l'Angleterre sur les phases de conquête. On a mis la pression sur leur touche et on a réussi à en gagner quelques-unes, notre mêlée a été solide, défensivement on a été très bons, et en attaque on a été précis. Dans ces conditions, ce n'était pas toujours facile de faire voyager le ballon mais on y est arrivé quelques fois en première période. Nos choix au pied ont été bons, on a réussi à les mettre sous pression au pied. (Mes joueurs) ont contrôlé tout le match. Une telle rencontre va nous faire tellement grandir... » Eddie Jones, sélectionneur de l'Angleterre « Bravo à l'Écosse qui a très bien joué, avec beaucoup de détermination, beaucoup de volonté Eddie Jones (sélectionneur de l'Angleterre) : « D'abord, bravo à l'Écosse qui a très bien joué, avec beaucoup de détermination, beaucoup de volonté. Pour nous, c'était un mauvais jour. Je n'ai pas assez bien préparé l'équipe, on s'est trompé et on était loin de notre meilleur niveau. Je ne sais pas exactement (ce qui a cloché), si je le savais je l'aurais corrigé. C'est juste une de ces (mauvaises) journées. (Interrogé pour savoir s'il cherchait à protéger ses joueurs en disant cela) Non, c'est ma responsabilité. Les joueurs qu'on a envoyés sur le terrain, c'est ma responsabilité et je l'assume. Mais c'est une bonne opportunité pour nous, on va devoir se battre un peu, se ressouder et réfléchir ensemble aux raisons pour lesquelles on a joué comme ça. »