Rugby - Tournoi - L'Italie, « un premier rendez-vous réussi » pour le sélectionneur du quinze de France Fabien Galthié

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Le sélectionneur de l'équipe de France s'est montré satisfait de la prestation des Bleus face à l'Italie (10-50), mais Fabien Galthié est déjà tourné vers le déplacement en Irlande le week-end prochain. Fabien Galthié, le sélectionneur de l'équipe de France, s'est montré convaincu par la victoire de son équipe face à l'Italie à Rome (10-50), tout en restant mesuré, sachant qu'une opposition plus corsée attend les Bleus en Irlande le week-end prochain. Le Tournoi débute par une large victoire. Est-ce un soulagement ?
Soulagement, ce n'est pas le mot. Je dirais que les joueurs sont plutôt heureux d'être entrés dans la compétition. On joue, nous avons réussi notre premier rendez-vous. On l'avait bien préparé, on a de l'appétit et nous ne sommes pas rassasiés. Votre équipe a inscrit sept essais, tous assez différents. Etait-ce une volonté de votre part de mettre autant d'alternance ?
Notre volonté était de dominer cette première rencontre dans contexte particulier et de répondre aux éventuelles surprises proposées par les Italiens. On a su s'adapter. On a été efficient avec nos sept essais et aussi dans notre jeu au pied. Après, il y a des points d'amélioration que nous allons essayer de travailler avec réussite sur la semaine de travail qui nous attend. Fabien Galthié, sélectionneur des Bleus « Il n'y a pas de match facile. On l'a vu sur la fin de match. On s'est trompés et on le paie en encaissant un essai » L'équipe de France a aussi fait preuve de réalisme...
Oui, mais ce sont les prochains rendez-vous qui vont répondre à cette question du réalisme. On a bien débuté, c'était important, surtout pour un premier match à l'extérieur. Il n'y a pas de match facile. On l'a vu sur la fin de match. On s'est trompé et on le paie en encaissant un essai. Cette victoire est néanmoins positive. Mais il y a encore de la matière à travailler. Comme l'indiscipline, même si on note une amélioration ?
C'est difficile de trouver le bon équilibre entre engagement, férocité et contrôle. C'est un point d'amélioration. A force de travail dans ce secteur, on va s'améliorer. C'est aussi du contrôle sur nos geste offensifs et défensifs. C'est comme en mêlée, on doit mieux faire. La discipline, c'est aussi un problème de force collective dans ce secteur.
lire aussi Le film d'Italie-France