Rugby - Tournoi - George North s'est régalé, Jacopo Trulla a peiné lors de la large victoire du pays de Galles contre l'Italie

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Dans une rencontre à sens unique (7-48) samedi, les trois quarts gallois ont profité des largesses italiennes à Rome ce samedi. Les Tops George North Le centre gallois a symbolisé la domination physique et technique des Gallois en Italie. À la 35e minute, il a perforé avec une aisance stupéfiante la défense adverse, sur une action qui a mené à un essai refusé à Louis Rees-Zammit. Servi par Gareth Davies, il a également marqué un essai après une chevauchée tranchante (42e). Globalement, celui qui a récemment dépassé les 100 sélections avec le pays de Galles a enchaîné les courses (131 mètres parcourus) et les bons choix. lire aussi Les Gallois étrillent l'Italie et joueront le Grand Chelem contre la France Ken Owens Si les trois quarts gallois ont brillé, profitant à plein des espaces laissés par les Italiens, le talonneur Ken Owens a aussi trouvé le moyen de s'illustrer, inscrivant dans un autre style un doublé en moins de dix minutes (21e, 30e). Ses deux essais, les quatrième et cinquième sous le maillot de sa sélection, le joueur des Scarlets les a marqués après des pénaltouches, profitant de la puissance de ses coéquipiers. Sur le second, il s'est détaché du groupé au bon moment pour franchir la ligne après être brièvement passé au sol. Il a par ailleurs été actif en défense (11 plaquages, 9 réussis) et solide en touche.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

lire aussi Le film du match Louis Rees-Zammit La pépite du rugby gallois a également apprécié son après-midi romaine, où il a pu dégourdir ses jambes de feu sans trop d'opposition. Au final, il a été le joueur sur le terrain à avoir le plus progressé ballon en main (170 mètres). Après avoir intercepté une passe de Canna sur ses 22 mètres et posé tous ses adversaires, il a également marqué son 4e essai dans la compétition, repassant en tête du classement des marqueurs. En fin de première période, il avait déjà marqué un essai, finalement refusé pour un en avant de passe de Dan Biggar. lire aussi Cinq choses à savoir sur Louis Rees-Zammit Les flops Jacopo Trulla Le jeune arrière italien (20 ans) a passé une première période très difficile. Après avoir pu s'échauffer sur un ballon de relance correctement géré (4e), il a passé son temps à subir. Sur l'action du premier essai, il fait partie des quatre Italiens qui n'ont pas réussi à mettre en touche un Josh Adams esseulé (14e). Cinq minutes plus tard, le joueur des Zebre, sous pression, a botté directement en touche (19e). Offensivement, il a également mis un terme à une belle séquence italienne en étant poussé en touche (25e). Son sélectionneur l'a remplacé par Padovani dès la 44e minute. Luca Bigi Pourtant expérimenté, le talonneur a plombé son équipe dès les premières minutes. Luca Bigi a bêtement récolté un carton jaune dès la 7e minute, pour ne pas s'être reculé après avoir concédé une pénalité. À son retour sur le terrain, ses coéquipiers avaient encaissé deux essais et le match semblait déjà plié (0-15). Sa grosse activité en défense (13 plaquages, tous réussis), n'a pas compensé son indiscipline (trois pénalités concédées). Michele Lamaro Le troisième-ligne centre italien n'a pas démérité, mais a également péché par indiscipline et manque de justesse. Il a ainsi concédé deux pénalités en première période, il a manqué deux plaquages et commis un en avant au contact. lire aussi Calendrier et résultats du Tournoi des Six Nations