Rugby - Tournoi des 6 nations - En images, ce Grand Chelem 1971 décroché par les Gallois à Colombes

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Il y a un demi-siècle, le pays de Galles avait battu le XV de France et obtenu le quatrième Grand Chelem de son histoire. Retour en photos sur le sommet du Tournoi des Cinq Nations 1971. Cette génération galloise recèle des joyaux. Devant la pancarte, John Taylor est entouré par JPR Williams et le capitaine John Dawes. Gareth Edwards (à droite) et Barry John (à gauche) encadrent le premier rang. Le centre bagnérais Roland Bertranne, qui a fait ses débuts internationaux à Twickenham un mois plus tôt, perce la défense galloise et repique à l'intérieur, vers l'espace grand ouvert. Les avants tricolores sont en feu à l'image de leur troisième-ligne aile Paul Biémouret. Avec lui Roger Bourgarel, Claude Spanghero et Christian Carrère (bandeau) se ruent à l'attaque. L'arrière toulousain Pierre Villepreux s'intercale dans la ligne d'attaque pour servir son ailier et coéquipier de club Roger Bourgarel. Les Gallois, battus, refluent vers leur en-but. A la 36e minute, franchissant la défense galloise au ras d'une mêlée, le numéro 9 beaumontois Max Barrau feinte Barry John et John Taylor pour ouvrir la voie à ses avants... Lancé, le troisième-ligne centre Benoit Dauga inscrit alors l'essai français. Entaché d'un en-avant, il sera néanmoins accordé par l'arbitre écossais, masqué par Christian Carrère. L'ailier droit Roger Bourgarel se présente face à l'arrière gallois JPR Williams. Il n'a qu'à redresser sa course et servir Pierre Villepreux à sa droite pour l'essai qui semble imparable. Mais tel un diable, JPR Williams a intercepté la passe de Bourgarel et file le long de la ligne de touche, rouflaquettes au vent, laissant partenaires et adversaires loin derrière lui... Surgissant tel un sprinteur, le demi de mêlée Gareth Edwards se présente au soutien de JPR Williams qui croise sa course pour désorienter le centre français Roland Bertranne... Malgré Bertranne, Gareth Edwards, qui a capté la passe de JPR, inscrit à Colombes le premier essai gallois au terme d'un contre de quatre-vingt-dix mètres. La France ne mène plus que par 5-3 à la mi-temps. A l'heure de jeu derrière une mêlée, le demi d'ouverture Barry John s'infiltre dans la défense française et marque au nez de son vis-à-vis Jean-Louis Bérot l'essai qui scelle le succès gallois (9-5). Malgré les assauts tricolores en fin de match, plus rien ne sera marqué et la France s'incline. Sous le regard de Paul Biémouret et de René Bénésis, les Gallois sont à leur joie. Aux côtés du troisième-ligne centre Merwyn Davies, qui retire son bandeau, et du demi de mêlée Gareth Edwards, le talonneur gallois Jeff Young a revêtu le maillot de son vis-à-vis. Edwards et Young portent en triomphe leur capitaine John Dawes, véritable chef d'orchestre du jeu gallois, qui tient sous son maillot le ballon du match, synonyme de Grand Chelem.