Rugby - Tournoi - IRL - La course contre la montre de Jonathan Sexton pour jouer contre la France

L'Equipe.fr
·4 min de lecture

Le demi d'ouverture et capitaine irlandais, Jonathan Sexton, a subi un gros choc à la tête contre le pays de Galles et suit actuellement les étapes du protocole commotion. Le staff de sa sélection espère qu'il pourra tenir sa place face à la France, dimanche à Dublin (16 heures). Jouera ? Jouera pas ? Après le choc qu'il a reçu à la tête contre le pays de Galles ce week-end, Jonathan Sexton (35 ans) est au centre de l'attention avant la rencontre entre l'Irlande et la France, dimanche à Dublin (16 heures). À la 69e minute du match perdu par le quinze du Trèfle à Cardiff (21-16), le demi d'ouverture a violemment heurté le genou de Justin Tipuric et a dû quitter la pelouse. « J'ai une petite bosse sur le côté de la tempe, mais je me sens bien maintenant », expliquait Sexton en conférence de presse juste après la rencontre. Depuis le début de sa carrière, le capitaine irlandais a subi de nombreuses commotions, et certains observateurs considèrent qu'il met sa santé en danger. Depuis dimanche, il suit « le protocole de retour progressif au jeu » comme l'a indiqué sa fédération, l'IRFU. Simon Easterby, entraîneur de la défense de l'Irlande « Pour le moment, il n'y a pas de problème. On va voir comment son état évolue dans la semaine. » « C'est un protocole en six étapes de 24 heures chacune, a précisé l'entraîneur de la défense, Simon Easterby, ancien troisième-ligne international (65 sélections), ce mardi. À chaque palier, s'il n'y a pas de symptôme résultant de la commotion cérébrale, on peut passer à l'étape suivante. Pour le moment, il n'y a pas de problème. On va voir comment cela évolue dans la semaine. » Billy Burns et Ross Byrne en doublures Dans l'esprit du staff irlandais, Sexton sera bien aligné face aux Tricolores dans cinq jours. « Notre priorité est avant tout la santé et la sécurité des joueurs, prévient toutefois Easterby. Si le joueur rate une étape, alors il doit patienter un jour de plus avant de pouvoir continuer le protocole. Mais nous pensons que Johnny passera ces tests avec succès et reviendra vite au jeu. » En attendant, aucun ouvreur n'a été rappelé en renfort pour pallier un éventuel forfait de Sexton. Billy Burns, entré en jeu contre les Gallois et malheureux de ne pas avoir trouvé la touche en fin de match, et Ross Byrne sont les deux autres numéros 10 de l'effectif qui pourraient être alignés contre la France en cas d'absence du taulier. Gabin Villière, ailier de l'équipe de France « On ne va pas se focaliser sur la présence de Sexton ou non. Ce n'est pas notre problème, mais plutôt celui des Irlandais. » À Marcoussis, les Bleus se sont montrés prudents pour évoquer la santé de Sexton, bourreau du quinze de France lors du Tournoi 2018 avec son drop victorieux dans les arrêts de jeu à Saint-Denis (15-13). Le talonneur Julien Marchand, sorti groggy face à l'Italie (50-10) mais qui a passé avec succès les tests pendant le match et 48 heures après, estime que « personne n'est à sa place, on ne sait pas ce qu'il a exactement, peut-être qu'il a subi un choc à la tête et que ça va ». « C'est très délicat tout ce process, poursuit-il. Personnellement, si j'avais vraiment eu un très gros choc, j'aurais sans doute laissé ma place ce week-end. C'est important. » Quoi qu'il en soit, l'ailier Gabin Villière considère que Sexton ou pas, « il va falloir être à la hauteur de cet événement : on ne va pas beaucoup se focaliser sur sa présence ou non, ce n'est pas notre problème, mais plutôt celui des Irlandais ». Ryan reste aussi, Conan en renfort Mis à part Jonathan Sexton, un autre joueur est sorti pour une suspicion de commotion face au pays de Galles. Il s'agit du deuxième-ligne irlandais, James Ryan. Le capitaine de touche a dû laisser ses partenaires dès la 24e minute. Comme son demi d'ouverture, Ryan suit les étapes du protocole cette semaine, et passe pour l'instant le test avec succès. Il reste donc dans le groupe et pourrait postuler pour le match face aux Bleus dimanche.
À l'inverse, Peter O'Mahony ne pourra pas revêtir le maillot vert ce week-end. Le flanker a écopé d'un carton rouge en début de match à Cardiff et passe devant la commission de discipline ce mardi. Il a été remplacé dans le groupe par le troisième-ligne du Leinster, Jack Conan (17 sélections). lire aussi Calendrier et résultats du Tournoi des Six Nations