Rugby - Tournoi - IRL - Jonathan Sexton, capitaine de l'Irlande, après la victoire contre l'Angleterre : « C'était génial ! »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

L'ouvreur et capitaine de l'Irlande Jonathan Sexton a apprécié la performance de ses coéquipiers, vainqueurs de l'Angleterre avec la manière ce samedi (32-18). Jonathan Sexton (capitaine de l'Irlande, victorieuse de l'Angleterre 32-18) : « C'était génial ! On a senti qu'on n'était pas si loin que ça lors de tout le Tournoi mais ça s'est enfin débloqué sur certains points, il y a encore beaucoup de choses sur lesquelles on peut s'améliorer. Mais c'était la performance que l'on voulait contre une équipe de tout premier plan, l'une des meilleures équipes du monde pour laquelle on a énormément de respect, ses joueurs, ses entraîneurs, tout le monde. On s'est fixé une référence et on espère pouvoir construire dessus et devenir plus réguliers. J'avais dit aux garçons hier soir (vendredi) que la seule chose dont on devait se soucier, c'était d'être au niveau aujourd'hui et notre prestation va nous faire réfléchir à ce que l'on est capable de faire. » Eddie Jones, sélectionneur de l'Angleterre « Félicitations à l'Irlande qui était trop forte pour nous aujourd'hui » Eddie Jones (sélectionneur de l'Angleterre) : « La principale chose dont nous manquons actuellement, c'est de la régularité dans la performance. On a montré contre la France que nous pouvons jouer vraiment à très haut niveau mais on a juste perdu notre régularité, ce qui peut arriver à une équipe parfois et c'est que nous vivons maintenant, mais cela reviendra [...] Mais félicitations à l'Irlande qui était trop forte pour nous aujourd'hui. On avait bien débuté le match et on savait ce que l'on avait à faire. [...] Compte tenu des derniers résultats entre les deux équipes, on savait qu'ils voudraient régler les comptes sur le plan physique, on savait qu'ils viendraient fort et on s'attendait à ce qu'ils jouent beaucoup au pied, ce qu'ils ont fait et très bien. Il faut qu'on fasse le point sur où on veut aller. On est dans une phase de transition dans cette équipe et c'est le moment naturel pour que cela arrive. On est à deux ans de la Coupe du Monde, donc ce genre de choses va arriver. » lire aussi Classement et résultats du Tournoi