Rugby - Tournoi - L'équipe-type de la 5e journée du Tournoi des Six Nations

L'Equipe.fr
·4 min de lecture

Les grosses performances des Irlandais contre l'Angleterre et des Écossais face à l'Italie placent de nombreux joueurs des XV du Trèfle et du Chardon dans l'équipe-type de la 5e journée du Tournoi. Les héros du renversant France-Galles sont aussi bien représentés. 15 Brice Dulin (France) Auteur d'un essai qui restera dans les mémoires, Brice Dulin a de nouveau réalisé une excellente partie contre le pays de Galles (32-30). Précieux dans les airs et efficace dans les duels (11 défenseurs battus). 14 Keith Earls (Irlande) Très actif sur son aile, l'ailier petit format de l'Irlande a foudroyé l'Angleterre d'une course tranchante en première période après une jolie combinaison en touche. Un essai qui a parfaitement lancé le quinze du Trèfle vers la victoire (32-18). lire aussi Comment les Bleus ont envoyé Dulin à l'essai face au pays de Galles 13 Huw Jones (Écosse) Huw Jones a passé une bonne après-midi à Murrayfield en traversant constamment une défense italienne aux abois (cinq franchissements). Il y est même allé de son essai, un des huit de la rencontre pour le quinze du Chardon (52-10). 12 Robbie Henshaw (Irlande) Impressionnant à l'impact, que ce soit avec le ballon ou en défense, Robbie Henshaw a réalisé un superbe match contre l'Angleterre, dans la lignée de son Tournoi. Sa place dans le squad des Lions cet été est quasi certaine. 11 Duhan Van der Merwe (Écosse) Le surpuissant ailier écossais n'a pas fait dans la demi-mesure contre l'Italie. Auteur d'un doublé, Duhan Van der Merwe a surtout éliminé 15 défenseurs, un record sur une seule rencontre dans le Tournoi des Six Nations depuis le Français Thomas Castaignède en 2000. 10 Dan Biggar (Galles) Le demi d'ouverture gallois a sorti un match très solide face aux Bleus même si cela n'a pas suffi. Auteur de 20 points (dont un essai en force), Dan Biggar ne s'est pas échappé en défense pour contrer la paire de centre Fickou-Vakatawa. 9 Conor Murray (Irlande) En difficulté en début de Tournoi, Conor Murray a réalisé son meilleur match de la compétition face au quinze de la Rose. Avant son carton jaune sans conséquence en fin de rencontre, il a parfaitement varié le rythme du jeu irlandais et été efficace en défense. lire aussi Calendrier, classement et résultats du Tournoi des Six Nations 8 Jack Conan (Irlande) Passeur décisif sur l'essai d'Earls, Jack Conan a aussi passé la ligne avec détermination quelques instants plus tard. Un rendement impressionnant qui devrait lui assurer le poste de numéro 8 de l'Irlande avec la retraite internationale de CJ Stander. 7 Justin Tipuric (Galles) Très actif au sein de la troisième-ligne galloise (15 plaquages), Justin Tipuric a encore montré qu'il disposait de qualités techniques au-dessus du lot, notamment quand il a joué un subtil jeu au pied dans le dos de la défense bleue sur l'action de l'essai de Josh Adams. 6 Charles Ollivon (France) Le capitaine des Bleus incarne à lui seul toute la résilience et la persévérance qu'il a fallu à l'équipe de France pour signer un succès extraordinaire face aux Gallois. Charles Ollivon a impressionné par sa défense (20 plaquages) et son leadership. lire aussi Ollivon après France - Galles : « On a tout laissé sur le terrain » 5 Alun-Wyn Jones (Galles) Même s'il a échoué à mener ses hommes vers un 13e Grand Chelem gallois, Alun-Wyn Jones a été irréprochable face aux Bleus. Féroce en défense, le deuxième-ligne emblématique des Diables Rouges n'a jamais flanché (22 plaquages, tous réussis). 4 Tadhg Beirne (Irlande) Efficace pour contrer l'alignement anglais en touche, Tadhg Beirne a saboté le jeu du quinze de la Rose en imprimant un pressing constant et en récupérant trois ballons précieux dans les rucks. C'est la révélation du Tournoi des Six Nations côté irlandais. 3 Tadg Furlong (Irlande) Tadhg Furlong a littéralement écrasé son vis-à-vis, Mako Vunipola, en mêlée fermée. Le pilier droit du quinze du Trèfle a par ailleurs souvent porté le ballon pour gagner de précieux mètres et fatiguer la défense anglaise. Un travail de sape payant. 2 David Cherry (Écosse) Bien calé derrière son pack, le talonneur du quinze du Chardon a marqué deux essais face aux Italiens et assuré dans les phases de conquête pour sa première titularisation en équipe nationale. 53 mètres gagnés dans une partie ultra-dominée. 1 Cyril Baille (France) Très efficace en mêlée et en défense (12 plaquages réussis), Cyril Baille s'est une fois de plus illustré par ses bonnes mains et sa capacité à offrir des ballons propres à l'attaque tricolore. Un atout précieux dans le pack des Bleus. lire aussi L'équipe-type de la 4e journée du Tournoi des Six Nations