Rugby - Tournoi - Tournoi des 6 Nations : Dernière, l'Italie finit une nouvelle fois avec la cuillère de bois

L'Equipe.fr
Battue par l'Ecosse (29-0), l'équipe d'Italie termine une nouvelle fois sans aucune victoire au compteur et reçoit donc la triste cuillère de bois.

Battue par l'Ecosse (29-0), l'équipe d'Italie termine une nouvelle fois sans aucune victoire au compteur et reçoit donc la triste cuillère de bois.Le match : 29-077 défaites en 90 matches, voilà donc le bilan de l'Italie dans le Tournoi des 6 Nations au terme de l'exercice 2017. Le dernier match, face à l'Ecosse, n'a pas permis d'inverser la triste tendance de la décrépitude du rugby italien qui se dessine depuis quelques années. D'une cuillère de bois à l'autre, les Italiens font preuve de constance dans l'exposition de leurs limites. Oui, ils sont valeureux. Oui, ils mettent tout leur coeur dans la bataille. Mais ils manquent cruellement de vitesse dans leurs offensives. De force de percussion aussi. Leur charnière est loin d'avoir le niveau international et ne pèse que trop rarement sur un match. Vainqueurs avec le bonus d'un adversaire incapable d'inscrire le moindre point, les Ecossais se sont presque amusés sur le terrain.Deux actions illustrent le naufrage italien. 53e, dans un temps fort les Italiens pilonnent la défense écossaise arc-boutée sur sa ligne d'en-but. Un défi systématique qui devient vite stérile. Gori finit par lever la tête et écarter, mais c'est trop tard. Les Ecossais sont replacés en bout de ligne et l'action se termine par un en-avant de Padovani alors qu'on pensait qu'il allait marquer entre deux défenseurs. A peine neuf minutes plus tard, la situation est inversée avec les Ecossais sur le point de franchir. Hogg tape par dessus (belle inspiration), le ballon rebondit sur la poitrine d'un défenseur italien et Visser se jette dans le tas pour applatir le troisième essai écossais. Presque un gag.Le film du matchLe joueur : Stuart Hogg de loinL'arrière écossais a ouvert le score d'une pénalité lointaine (49 m). Comme d'habitude, il n'a pas ménagé sa peine en donnant l'impression de se démultiplier sur le terrain. Il est impliqué sur le deuxième essai écossais et son inspiration au pied offre le troisième.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages