Rugby - World Rugby - Les règles du 50:22 et du renvoi d'en-but mises en place par World Rugby à partir du 1er août

·3 min de lecture

World Rugby a confirmé que de nouvelles règles allaient être mises en place cet été afin de mieux protéger les joueurs. Parmi elles, la règle du 50:22, qui va obliger les défenses à placer davantage de joueurs au fond du terrain. En rugby, l'été est souvent synonyme de changement de règles. Les cinq nouvelles annoncées par World Rugby dans la nuit de mardi à mercredi, toutes pensées dans le but de mieux protéger la santé des joueurs, devraient fortement impacter le jeu à partir du 1er août. Parmi elles, la règle dite du 50:22 et celle du renvoi sur la ligne d'en-but sont les plus emblématiques. La première dit que, désormais, l'équipe qui botte indirectement en touche depuis sa moitié de terrain dans les 22 mètres adverses, ou depuis ses 22 mètres dans la moitié de terrain adverse, aura désormais le lancer en sa faveur. Promue en mars 2019 lors du symposium sur la santé des joueurs en France, et testée notamment en Super Rugby, cette règle devrait contraindre les défenses à chercher à éviter de concéder une touche dangereuse en mettant davantage de joueurs en couverture, choix qui aurait pour effet de dégarnir le premier rideau et donc donner plus d'espace à l'attaque pour jouer à la main. Réduire le nombre de collision sur le terrain Également testée dans l'hémisphère sud, la règle du renvoi sur la ligne d'en-but (goal-line drop-out) dit, elle, que lorsqu'un attaquant entre dans l'en-but adverse sans aplatir ou commet un en-avant dans cette zone, ou qu'un joueur aplatit dans son propre en-but après un coup de pied offensif (pas après une pénalité ou un drop), la reprise du jeu se fera par un drop tapé par l'équipe « défendante » depuis sa propre ligne d'en-but, drop qui devra dépasser la ligne des 5 mètres. Cette nouveauté devrait conduire l'attaque à moins miser sur les mauls et les séries de percussions aux abords de l'en-but adverse, ces phases débouchant souvent sur des entrées dans l'en-but sans essai. Auparavant, l'attaque était avantagée car elle récupérait une mêlée à cinq mètres ; désormais, elle devra réceptionner un renvoi, et donc repartir de plus loin. lire aussi L'actu du Top 14 Ces deux mesures, qui devraient réduire le nombre de collisions sur le terrain, sont complétées par trois règles plus « techniques » : l'une qui interdit aux blocs de joueurs de se lier avant de recevoir le ballon ; une autre qui sanctionne les déblayages sur les membres inférieurs ; et une dernière qui oblige un soutien offensif s'étant lié au porteur de balle avant un plaquage à rester sur ses appuis, entrer dans l'axe du ruck et ne pas tomber au sol. Tous les matches disputés à partir du 1er août, donc la saison de Top 14, les tests de novembre et le Tournoi, se joueront avec ces règles.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles