Rugby - World Rugby - World Rugby : la Fédération néo-zélandaise votera pour Agustin Pichot

L'Equipe.fr
L’Equipe

La Fédération néo-zélandaise a annoncé jeudi qu'elle voterait pour l'Argentin Agustin Pichot, candidat à la présidence de la Fédération internationale. Brett Impey, le président de la Fédération néo-zélandaise (NZR), a annoncé jeudi que l'instance qu'il dirige avait décidé de voter pour Agustin Pichot, qui est candidat à la présidence de la Fédération internationale (World Rugby). L'ancien joueur argentin, actuel vice-président de l'organisme mondial du rugby, est en concurrence avec l'Anglais Bill Beaumont, le président sortant, élu il y a quatre ans. Pichot-Beaumont, duel de généraltions La décision néo-zélandaise suit celle de la Fédération australienne, qui s'était déjà prononcée en faveur de Pichot. Et la Fédération sud-africaine devrait en faire autant d'ici peu. L'hémisphère sud ferait ainsi bloc face aux fédérations des pays engagés dans le Tournoi des Six Nations, qui devraient toutes voter pour Bill Beaumont. Brett Impey, président de la NZR « World Rugby a été très frustrant du point de vue de la Nouvelle-Zélande » Impey a confié que le choix de la NZR s'était porté sur Agustin Pichot après que les fédérations de l'hémisphère nord eurent rejeté le projet d'un Championnat regroupant 12 nations : « Nous avons ressenti de l'insatisfaction face au manque de progrès au cours des dernières années, qu'il s'agisse du Championnat des nations, des nations émergentes, des problèmes d'éligibilité ou des changements de règles. [...] Nous avons un grand respect pour Bill Beaumont, en tant qu'individu. [...] (Mais) si vous regardez en arrière sur plusieurs années, World Rugby a été très frustrant du point de vue de la Nouvelle-Zélande ». Pas de sauvetage financier, prévient Pichot Pour l'emporter, Agustin Pichot va devoir compter sur le vote des représentants des nations qui sont en dehors du Tournoi des Six Nations et du Rugby Championship. Mais la Fédération de Fidji a déjà appuyé la campagne de Bill Beaumont et, selon les médias néo-zélandais, les Samoa ont déjà promis leur vote au dirigeant anglais. Le nouveau président de World Rugby sera connu le 12 mai prochain. Toute l'actu du rugby

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi