Rugby - WTF - Comment reconnaître un supporter du Stade Français et un supporter du Racing 92

L'Equipe.fr

Eux aussi, ils ont failli fusionner... Remis de la frayeur de leur vie, les supporters du Stade Français et du Racing 92 vont se retrouver dimanche (17h00) à Jean-Bouin pour un chaud derby. Au-delà de leurs couleurs traditionnelles, comment les reconnaître ? Second degré exigé.Le supporter du Stade Français... ...a la larmichette qui pointe à chaque fois qu'il entend le remix d'I Will Survive de Gloria Gaynor, mais pas pour les mêmes raisons. 1998 ? Lui aussi a été champion. ...a retweeté tous les appels à l'aide de Max Guazzini pour retrouver sa chienne Holy en 2015. Prêt à tout pour Max ! Même à écouter NRJ. ...est passé d'un Stade de France comble avec show intégral et feu d'artifice à... Charléty un jeudi soir d'octobre pour un match de Challenge européen contre Lusitanos XV. ... a dû se coltiner des voyages au Havre, au Mans et même à Valenciennes pour des matches à domicile. Tu parles d'exotisme ! ...note ses rendez-vous sur son calendrier les Dieux du Stade. ...vous parle du Clasico contre Toulouse, jusqu'au moment où vous lui demandez le classement des deux équipes. ...cohabite péniblement avec ses voisins footeux du Parc du Princes. «Nous, dans notre sport, il y a encore des valeurs monsieur !» ...Soirée kitsch, Soirée déguisée, soirée flashy, soirée mousse... pas de problème, il a tout ce qu'il faut dans son armoire. ...craint le pire le jour de la présentation des maillots. ...vous rappelle que le club a été champion de France 14 fois, même si son arrière-grand-père n'était pas né au moment du 8e titre. ...ne connait qu'une maxime latine : «Habemus Papé» ...ne traverse jamais le périphérique sauf, sans le savoir, quand il fait le tour de Jean-Bouin.Le supporter du Racing 92... ...Ligne 13, transiliens, RER, navettes interminables, traversée de Colombes... il est prêt à tout pour aller voir son équipe. ...contrairement à son pote supporter du PSG, il garde un très bon souvenir de son voyage à Barcelone. ...se perd comme tout le monde quand il cherche le centre d'entraînement au Plessis-Robinson. ...a voté Dan Carter aux présidentielles. ...enfile un polo de l'Argentine quand il est court dans sa garde-robe. Au stade, ça passe aussi et c'est un bel hommage à Juan Imhoff. ...fait partie des rares à ne pas avoir oublié ce tube interplanétaire (quelle époque !) : ...sort le nœud papillon rose pour les grandes occasions. ...loue son appartement chez Foncia, en hommage à Jacky Lorenzetti. ...ouvre fébrilement la page fait divers du Parisien tous les matins avant d'aller jeter un œil à la rubrique Sports. ...«Corticoïdes, higénamine, cocaïne... Putain mais on encourage une équipe cycliste ou quoi ?» ...tente de survivre aux cris du speaker dans une sono délabrée. Vivement l'Arena....d'ailleurs, pour l'Arena, c'est promis, il chantera autre chose que «Racing ! Racing ! Racing !»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages