Rugby - XV de France : Lourdement critiqué, il règle ses comptes

Vainqueur du premier Bouclier de Brennus de l’histoire de Montpellier cette saison (10-29 contre le Castres Olympique), Philippe Saint-André ne semble pas avoir fini de savourer. Il faut dire que l’ancien sélectionneur du XV de France a été très critiqué ces dernières années et certains semblaient persuadés qu’il était fini pour le plus haut niveau.

Ce n’était pas vraiment l’affiche rêvée. Alors que l’on voyait plutôt le Stade Toulousain, le Racing 92 ou encore l’Union Bordeaux-Bègles et La Rochelle se disputer le Bouclier de Brennus, la logique sportive a été respectée. Affichant le meilleur bilan sur toute la longueur de la saison, le Castres Olympique et Montpellier ont terminé aux deux premières places du Top 14 et après avoir écarté leurs adversaires respectifs en demi-finale, ils se sont retrouvés au Stade de France le 24 juin dernier.

Un premier Bouclier de Brennus pour Montpellier... et pour Saint-André

La balance penchait clairement pour les Tarnais avant la rencontre, puisqu’ils semblaient pouvoir s’appuyer sur une plus grande expérience que leurs adversaires, avec quatre finales dont deux victoires depuis 2013. Les Montpelliérains les ont pourtant surclassés avec une première mi-temps à sens unique avec trois essais et sont ainsi partis chercher le premier titre de leur histoire. Plusieurs histoires s’entrelaçaient autour…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles