Les rumeurs ont fait rire Wolff et le clan Verstappen

Basile Davoine
motorsport.com

Avant le Grand Prix de Chine, la presse allemande a rapporté des propos d'Helmut Marko, selon qui Toto Wolff ne cessait d'appeler est sous contrat avec son équipe depuis la prolongation qu'il a signée fin 2017, mais il disposerait d'une clause de performance lui permettant éventuellement d'aller voir ailleurs.

Le Néerlandais n'a toutefois pas manqué de s'étonner de cette histoire. "Je n'ai jamais parlé à Toto, il ne m'appelle jamais, il n'a même pas mon numéro", a-t-il réagi dans le paddock de Shanghai le week-end dernier. Pour les autres protagonistes, la situation a également suscité surprise et amusement.

Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Le double arrêt de Mercedes a inquiété Bottas

"Tous les trois [avec Max et Jos Verstappen], on en a bien rigolé", confie Toto Wolff, directeur de . "Je n'ai pas le numéro de Max et je ne lui ai jamais parlé au téléphone. Comme Max l'a justement dit, je connais Jos depuis longtemps et je le considère comme un ami."

"Nous parlons de nos enfants et du karting, de quand nous les mettrons dans un kart et de l'équipe que nous formerons. Il n'y a aucune discussion au sujet de Max ou de son contrat. Pour de bonnes raisons, Max est très investi avec Honda et Red Bull. Nous sommes engagés avec nos pilotes et nous ne prévoyons pas d'engager des discussions, pas avec Jos ou Max, alors je ne sais pas d'où ça sort."

Alors que Mercedes vient de signer trois doublés consécutifs en ce début de saison, avec Lewis Hamilton et Valtteri Bottas, l'heure n'est certainement pas à la remise en question de ce duo. Le quintuple Champion du monde est sous contrat jusque fin 2020, tandis que le Finlandais dispose d'une option pour la saison prochaine, que la firme à l'étoile peut activer.

"Après une journée comme ça, où nous sommes premier et deuxième, je n'envisage aucun autre pilote pour le court terme", prévient Toto Wolff. "Après 2020, nous discuterons avec Valtteri et Lewis, et une fois que la décision sera prise, nous nous tournerons vers le paddock. Mais j'espère avoir ce line-up pour toujours."

À lire aussi