La Russe Daria Kasatkina fait son coming-out

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Daria Kasatkina se sent libérée par son coming out. (F. Seguin/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Daria Kasatkina, n°1 russe, a fait son coming-out, déclarant que « ce n'était plus possible de vivre cachée ».

Douzième mondiale et n°1 russe, Daria Kasatkina (25 ans) a profité d'une discussion avec le blogueur russe Vitya Kravchenko pour faire son coming-out. Interrogée sur sa situation sentimentale, Kasatkina a confié qu'elle avait bien une compagne et que faire son coming-out lui avait permis de se sentir en paix. « Ce n'est pas possible de vivre cachée, de vivre dans le placard. Sur le long terme, c'est trop difficile. Cela ne sert à rien car vous allez vous focaliser sur ça tant que vous n'aurez pas fait votre coming-out. Bien sûr, chacun est libre de décider comment l'annoncer et de décider ce qu'il veut dire. Mais être en paix avec soi est la seule chose qui compte, et que les autres aillent se faire foutre. »

Inspirée par Nadya Karpova, une star du football

Kasatkina a avoué avoir été inspirée par l'exemple de Nadya Karpova, une star du football féminin russe, qui a également fait son coming-out. « Elle a tout mon respect. J'étais heureuse pour elle, mais aussi pour toutes les personnes, surtout les filles, qui avaient besoin d'entendre ça. Je suis certaine qu'elle a donné de la force à beaucoup de personnes. » Daria Kasatkina a également dénoncé l'homophobie prégnante en Russie.

lire aussi

Toute l'actualité du tennis

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles