Russell salue les progrès "extrêmement encourageants" de Williams

Benjamin Vinel
·3 min de lecture

C'est tout le paradoxe de Williams. En 2019, au volant d'une monoplace qui était complètement distancée par toutes ses rivales, .

L'écurie ne doit pas pour autant oublier qu'elle revient de loin, rappelle avec emphase le Britannique. Ce dernier est désormais en mesure de passer en Q2 à la régulière, chose qui aurait été tout bonnement impossible l'an passé. Ainsi, lorsqu'il lui a été demandé à Portimão s'il était satisfait des progrès de Williams, Russell a répondu : "À vrai dire, oui. Je suis réaliste. Nous étions très loin l'an dernier. Nous ne pouvions même pas nous battre avec qui que ce soit, nous étions si loin derrière."

"Rome ne s'est pas faite en un jour, comme on dit, et nous avons fait d'énormes progrès, ne serait-ce qu'en étant capables de nous battre avec Alfa Romeo et Haas. Apercevoir des opportunités de marquer des points est extrêmement encourageant par rapport à l'an dernier. Nous sommes sur une très bonne voie actuellement, nous allons dans la bonne direction, et nous n'allons que continuer d'apporter de plus en plus de performance cette année et la suivante. C'est vraiment enthousiasmant."

Lire aussi :

Entre Grosjean et Russell, l'empathie est réciproque

Russell et Williams ont cependant subi un coup dur lorsque le jeune Anglais est parti à la faute sous Safety Car à Imola, alors qu'il occupait une dixième place qui aurait été synonyme d'un premier point en 2020. L'intéressé préfère toutefois voir le verre à moitié plein et se satisfaire de la belle performance réalisée jusqu'à son accident.

"Je pense qu'il faut en tirer du positif", estime-t-il. "Il faut que j'aborde la prochaine course avec un état d'esprit positif, car nous devrons nous battre pour nous remettre dans cette position. En toute honnêteté, j'ai bon espoir que nous le puissions. Je pense que nous avons fait des avancées décisives au niveau des réglages et de la compréhension de la voiture lors des deux derniers week-ends de course. Je pense que nous sommes bien en mesure d'être toujours en position favorable par rapport à Alfa Romeo et à Haas et pour gagner des places quand les autres n'optimisent pas leurs séances."

Williams s'est concentré sur l'amélioration de son rythme de course ces derniers temps, et la prestation réalisée en Émilie-Romagne est donc encourageante à cet égard. Après les qualifications d'Imola, Dave Robson (directeur performance) jugeait justement qu'un bon dimanche prouverait le pas en avant réalisé à ce sujet.

"Nous avons parlé quelques fois des choses que nous avons faites, et les données suggéreraient que certaines d'entre elles n'ont pas fonctionné", expliquait Robson. "Nous avons continué d'essayer [au Portugal] et [Russell] était indéniablement bien plus compétitif. Nous avons emprunté une voie similaire [à Imola], espérons en savoir davantage demain. Ce sera bien si nous parvenons à rééquilibrer un peu les choses, en particulier ayant fait de bonnes qualifications, si nous pouvons confirmer avec un bon rythme de course demain."

Propos recueillis par Luke Smith