Russell trouve Latifi "incroyablement sous-estimé"

Benjamin Vinel
·1 min de lecture

À première vue, la confrontation entre chez Williams est déjà sans appel. L'Anglais a devancé son partenaire canadien, pas toujours en réussite, lors des trois séances qualificatives déjà disputées cette saison – de six dixièmes sur le sec puis de 1,4 seconde sous la pluie au Red Bull Ring, et de huit dixièmes au Hungaroring – et le domine également en course.

George Russell, Williams FW43, devant Nicholas Latifi, Williams FW43

George Russell, Williams FW43, devant Nicholas Latifi, Williams FW43<span class="copyright">Mark Sutton / Motorsport Images</span>
George Russell, Williams FW43, devant Nicholas Latifi, Williams FW43Mark Sutton / Motorsport Images

Mark Sutton / Motorsport Images

C'est effectivement Kubica qui était associé à Russell chez Williams l'an dernier, et le Polonais avait encaissé un sévère 21-0 en qualifications, ne faisant pas bien mieux en course. Cependant, Williams était alors relégué au fond de grille, tandis que la structure de Grove est désormais bien intégrée à la lutte du milieu de tableau : elle a devancé Haas et Alfa Romeo en performance pure lors des deux derniers Grands Prix.

"Je suis très confiant, ils sont sur la bonne voie désormais", analyse Russell quant à son équipe. "Lors des trois dernières courses, nous avons prouvé avoir fait un bond en avant par rapport à l'an dernier. Ne vous méprenez pas, nous ne crions pas victoire, nous ne voulons pas nous arrêter là. Mais à ce stade l'an dernier, nous n'avions pas vraiment beaucoup de positif à tirer de quoi que ce soit. Là, nous pouvons dire que notre voiture est très rapide en qualifications ; elle n'est pas encore au niveau en course, mais nous nous battons avec des voitures que nous ne menacions pas l'an dernier."