Ryan Giggs jugé à nouveau pour violences conjugales l'année prochaine

Ryan Giggs lors de son passage sur le banc de Manchester United. (P. Lahalle/L'Équipe)

Alors que le jury du procès qui s'est tenu durant trois semaines en août n'avait pas réussi à se mettre d'accord, l'ex-star de Manchester United Ryan Giggs sera rejugée pour violences conjugales et emprise l'année prochaine.

Accusé par son ex-petite amie et la soeur de cette dernière de violences et d'emprise, Ryan Giggs (48 ans) était jugé pendant le mois d'août devant un tribunal de Manchester. À l'issue de ce procès, et d'une délibération de plus de 20 heures, le jury a été incapable de se mettre d'accord sur une éventuelle culpabilité, laissant l'ancien sélectionneur du Pays de Galles libre sous caution.

Ce mardi, lors d'une audience à la Manchester Crown Court, un juge a indiqué que Giggs, qui réfute les accusations portées à son égard, serait rejugé pour les mêmes faits, le 31 juillet 2023. Ce nouveau procès, éloigné dans le temps du fait de l'engorgement des tribunaux britanniques, devrait une nouvelle fois durer 3 à 4 semaines. D'ici là, Giggs restera en liberté conditionnelle.

lire aussi

L'ex-compagne de Ryan Giggs décrit son comportement « agressif »