Ryan Mmaee : "On se disait qu'on allait surprendre beaucoup de monde"

Ryan, tu vis à Budapest depuis un an et demi. comment s'est passée l'adaptation ?
Leur langue est incompréhensible. (Rires.) Heureusement, avec le coach, on parle anglais. Mon frère Samy jouait déjà ici, donc j'étais très content de le rejoindre. C'est plus simple de s'adapter avec un frère ici. Avant d'y aller, il était sceptique. On ne connaissait pas le championnat ni le pays, il se posait beaucoup de questions. Une fois arrivé, il était surpris. Le club jouait l'Europe, le stade était neuf et beau, les terrains du complexe très bons. C'est très professionnel.

As-tu été surpris par le niveau de tes coéquipiers ?
C'est sûr. Il y a beaucoup de qualité dans le groupe. Quand tu vois des joueurs comme Aïssa Laïdouni qui joue avec la Tunisie et qui affrontera la France d'ailleurs en Coupe du monde, ou Tokmac Nguen pour ne citer qu'eux, on a beaucoup de bons…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com