Sète, une tragédie

"La tragédie, c'est gratuit. C'est sans espoir. Ce sale espoir qui gâche tout. Enfin, il n'y a plus rien à tenter." Edward Bond n'aurait pas renié l'histoire du FC Sète. Comme dans les plus belles tragédies romaines, le public sait à l'avance que cela va mal finir. Il se demande juste quand, et comment l'estocade sera portée. Comme en 1960, en 1989 et en 2009, Sète est encore rattrapé par son destin : il est rétrogradé pour des raisons financières. Le club héraultais jouera ainsi en National 2, la saison prochaine.

Le maintien en Hérault


Le théâtre de cette tragédie aurait pu être le complexe sportif de Borgo. Mais lors de la dernière journée de National, Sète, mené 1-0, s'impose 2-1 et se maintient sportivement. Rétrogradation administrative oblige, l'acte final se passe donc au siège du…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles