Sébastien Bouin lance 2023 sur les falaises du Portugal

Sébastien Bouin, au Portugal. (Clarisse Bompard)

Le grimpeur Sébastien Bouin, l'un des meilleurs du monde en escalade en falaise, vit actuellement son premier voyage de l'année 2023 au Portugal, sur les falaises de Cap Espichel. Le Français a coché plusieurs voies extrêmes et cherche « quelque chose de plus dur ».

« C'est l'endroit où il faut être si tu veux grimper au Portugal », assure Sébastien Bouin. Le Cap Espichel, dans le sud du pays, près de Lisbonne, offre des falaises abruptes qui se jettent dans l'océan. Voici le spot d'escalade qu'a choisi le Français de 29 ans, l'un des meilleurs du monde dans son domaine et auteur d'une folle saison 2022 (notamment une voie cotée 9c dans le Verdon, soit l'une des deux voies les plus dures du monde), pour démarrer cette nouvelle année.

« Les voies commencent presque dans l'océan, explique Bouin, qui a enchaîné l'an passé de nombreuses réalisations extrêmes aux États-Unis, en Norvège ou en France. Grimper ici dépend vraiment des conditions en mer. Si les vagues sont très grosses, cela peut être très dangereux. C'est vraiment génial de grimper près de l'océan. Cela ajoute une atmosphère spéciale. Cet élément est très puissant et beau. Je découvre un nouvel élément ici. Un de mes voyages favoris, c'est sûr. »

Sur ces falaises portugaises, Sébastien Bouin a coché plusieurs voies, notamment un 8b appelé "Tensao Nuclear" à vue (à la première tentative), un 8c nommé "Nessum Dorma" et la première répétition d'un 9a, appelé Filipinos. Tout en glissant : « J'essaie de trouver quelque chose de plus dur. Le potentiel est énorme. »

En parallèle en ce début d'année, Sébastien Bouin a dévoilé les coulisses de son voyage norvégien, dans la mythique grotte de Flatanger, où il a signé l'an passé « une de ses idées les plus folles » : une voie extrême de 130 mètres traversant la grotte (il a proposé la cotation de 9b/+, soit une des plus dures du monde), pensée par la légende Adam Ondra, appelée « Nordic Marathon ».