Sébastien Desabre : "Je comprends qu'à Niort, l'annonce de mon départ en République démocratique du Congo a été mal perçu "

Passer de Niort (59 000 habitants) à Kinshasa (près de 16 millions d'habitants), c'est un vrai changement...
En effet ! Kinshasa est une ville immense, même si, pour l'instant, je n'ai pas encore vu grand-chose, car je suis arrivé il y a une quinzaine de jours et j'ai accompagné la sélection locale au Cameroun pour un match qualificatif pour le CHAN 2023 contre le Tchad. C'est un sacré changement mais je connais très bien l'Afrique, j'ai vécu dans plusieurs grandes villes, dont Le Caire, Abidjan, Casablanca, Kampala ou Tunis. Je m'adapte en général assez vite à mon nouvel environnement. Ce qui est assez impressionnant ici, ce sont les embouteillages. Mais je sais aussi que Kinshasa est une capitale animée, très active d'un point de vue culturel. Pour l'instant, je prends mes marques, je vis toujours à l'hôtel dans le quartier de Gombe, je travaille sur la composition de mon staff technique, sur les matchs…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com