Sébastien Loeb après son abandon en Grèce : « C'est frustrant, c'est sûr »

Sébastien Loeb a dû renoncer lors du rallye de Grèce. (P. Huit/Presse Sports)

De retour au parc d'assistance à Lamia, Sébastien Loeb a évoqué son abandon causé par une défaillance mécanique de sa Ford Puma Rally1 alors qu'il occupait la tête du rallye de Grèce avec une marge grandissante.

Une paire d'heures après avoir dû abandonner sa Ford Puma Rally1 au bord de la route dans les montagnes au-dessus de Lamia, sa tenue encore pleine de terre et de cambouis de sa tentative de réparation, Sébastien Loeb est revenu sur la défaillance mécanique (alternateur) qui lui a coûté toutes ses chances de victoires alors qu'il dominait le rallye de Grèce jusque-là.

lire aussi

Rallye de Grèce : les résultats des spéciales

« Une nouvelle fois cette saison, vous devez abandonner alors que vous étiez dans le coup pour la victoire.
C'est frustrant, c'est sûr parce qu'on avait encore un bon rythme encore dans la première spéciale du matin et qu'on était en tête avec 19 secondes d'avance. À la fin de la spéciale, avant le point stop, j'ai vu une alarme "batterie faible". Quand j'ai stoppé la voiture, le moteur s'est arrêté tout seul. J'ai essayé de redémarrer mais pas de batterie... Et voilà, fin de l'histoire.

« Faire la Power Stage, ce serait pour prendre les points à qui ? Donc c'est fini »

Vous avez pourtant essayé de réparer entre les deux spéciales. Était-ce impossible de repartir ?
On a essayé de travailler sur la voiture mais c'est très difficile d'accéder aux différentes pièces. On a dû enlever les protections à l'intérieur de la roue d'un côté, sur le dessus, j'ai dû enlever un gros ventilateur mais pour ça j'ai dû débrancher le lien entre le turbo et l'intercooler et puis d'autres trucs. Au final, on a dépassé le temps limite. Mais je voulais quand même continuer donc on a réparé complètement. Et vu qu'on était en descente, j'ai démarré la voiture avec l'élan mais 200 m plus tard, le moteur a coupé de nouveau. Quand j'ai vérifié j'ai vu que la courroie avait encore sauté. Je pense que l'alternateur est cassé parce que la poulie n'était plus bien alignée.

Allez-vous repartir en course dimanche pour la dernière étape ?
Non ! Trois spéciales en balayant la piste... (il fait la moue) Et puis faire la Power Stage, ce serait pour prendre les points à qui ? Donc c'est fini. »